Accueil CultureCinéma Réalisatrices : rien de nouveau sous le soleil de Cannes

Réalisatrices : rien de nouveau sous le soleil de Cannes

par Arnaud Bihel

affichecannes2017Sur les 18 films en compétition au 70ème Festival de Cannes, 3 sont réalisés par des femmes. Lynne Ramsay, Naomi Kawase et Sofia Coppola. Le record de 4 réalisatrices, en 2011, reste à battre.


 

La polémique avait commencé avant l’heure cette année. L’affiche officielle du Festival international du film de Cannes, retouchée pour rendre Claudia Cardinal plus élancée encore qu’au naturel, s’était attirée de nombreuses critiques dès sa publication le 29 mars.

Ce jeudi 13 avril, voilà qu’est annoncée la sélection du 70ème Festival de Cannes, avec cette question récurrente depuis plusieurs années maintenant : donnera-t-il enfin une place honorable aux réalisatrices ? La réponse n’est pas novatrice : toujours pas.

Sur les 18 films en compétition annoncés par le Délégué général du Festival Thierry Frémaux, seuls 3 sont réalisés par des femmes. Pas plus que l’année précédente, et aucune découverte en vue, puisque les trois ont déjà foulé le tapis rouge du Palais des Festivals. Le record de réalisatrices en compétition reste détenu par l’édition 2011 avec… 4 films réalisés par des femmes.

Les réalisatrices en compétition pour ce Festival de Cannes 2017 :

Lynne Ramsay pour You Were Never Really Here. La Britannique est une habituée de la Croisette. Elle était en compétition en 2011, justement, avec We Need To Talk About Kevin, après avoir été primée pour des courts métrages en 1996 et 1998.

Naomi Kawase pour Hikari (Radiance). La réalisatrice japonaise aussi est loin d’être une inconnue à Cannes. Elle était en compétition en 2011 avec Hanezu no Tsuki, puis en 2014 avec Still the Water, une œuvre magnifique oubliée par le palmarès, déplorait notre chroniqueuse Valérie Ganne. Elle a obtenu le Grand Prix du festival en 2007 pour Mogari no Mori.

Sofia Coppola pour The Beguiled. Son Marie-Antoinette était en compétition en 2006. L’Américaine a ensuite fait l’ouverture de la sélection Un Certain Regard avec The Bling Ring en 2013.

 

La sélection Un Certain Regard, justement, est comme souvent un peu plus féminisée ; 5 films sur 16 sont signés par des femmes :

La Novia del Desierto, premier film de 2 réalisatrices argentines, Cecilia Atan et Valeria Pivato ;

Aala Kaf Ifrit (La Belle et la Meute), de la Tunisienne Kaouther Ben Hania ;

Western, de l’Allemande Valeska Grisebach (produit par Maren Ade) ;

Jeune Femme, premier film de la Française Léonor Serraille ;

Après la Guerre, de l’Italienne Annarita Zambrano.

 

À noter aussi ces réalisatrices présentes pour des séances spéciales :

Jane Campion, seule femme palmée à Cannes, présentera la deuxième saison de sa série Top of the Lake. Kristen Stewart dévoilera son court-métrage Come Swim. À suivre aussi, le documentaire de l’actrice et militante Vanessa Redgrave sur les réfugiés, Sea Sorrow.

Hors compétition, enfin, sera dévoilé l’alléchant Visages, Villages, co-réalisé par Agnès Varda et JR (ce dernier avait déjà présenté en 2010 à Cannes le documentaire Women Are Heroes).

Avec Monica Bellucci en maîtresse de cérémonie et Pedro Almodóvar en président du Jury, le 70ème Festival de Cannes débutera le mercredi 17 mai.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

flo 14 avril 2017 - 09:03

Invité hier soir de l’émission C à Vous, Frémaux qualifiait sa sélection 2017 de très « universelle ».. oui oui.. ce type a manifestement un problème avec la définition de l’universel. Offrons-lui un Larousse !

Répondre

Laisser un commentaire