Accueil Société « Réinventer l’Europe »… au masculin

« Réinventer l’Europe »… au masculin

par Arnaud Bihel

europeTrois jours de colloque sur l’avenir de l’Europe… et quasiment aucune femme pour en débattre.


 

« Réinventer l’Europe », c’est le thème d’un colloque organisé par Le Nouvel Observateur les 10, 11 et 12 octobre à Bruxelles.

« Comment démocratiser la politique de l’Europe ? Comment relancer son économie ? Comment perfectionner son modèle social ? Comment assurer son rayonnement culturel ? » Le Nouvel Observateur, « pour répondre à ces questions cruciales », souligne avoir convié « les plus hauts responsables et les meilleurs experts ».

Et il semble que dans ce cadre l’Europe se réinvente au masculin. Sur une centaine d’intervenants annoncés, on compte une dizaine de femmes seulement. Et grâce à leur présence en politique. Car dans les autres domaines, la culture par exemple, l’organisation de ces journées n’a pas trouvé de femme parmi « les plus hauts responsables et les meilleurs experts ».

Aucune écrivaine, réalisatrice, metteuse en scène ? Pour débattre de ces questions : « Existe-t-il une culture européenne ? » ou « La culture : un barrage contre le populisme ? », aucune femme à l’horizon.

Le summum est atteint pour ce débat : « L’Europe sera citoyenne ou ne sera pas ? » : les 7 intervenants sont tous des hommes. Sur Twitter, la sénatrice Laurence Rossignol félicite ironiquement Le Nouvel Obs « qui a osé un panel 100% masculin pour parler citoyenneté européenne en en indiquant ainsi la limite ».

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

Marie Monfort 3 octobre 2013 - 12:14

Le Nouvel Obs, habitué des manifestations sexistes et des dénonciations ironiques de la Barbe, nous tend le cul pour se faite botter. Sévère. Comment en 2013 peut-on parler de culture, d’économie, de quelques sujets en écartant les femmes. Présisément pour cette manifestation européenne la question leur a été posée; voici la réponse du Nouvel OBS: « Les femmes ont moins d’égo que les hommes, donc elles ne veulent pas ». Et « Si vous avez une liste avec des femmes qui connaissent l’Europe, nous sommes preneurs ».
Elles ne veulent pas ou on ne leur a pas demandé?

Répondre
gertrude besse 3 octobre 2013 - 12:30

le nouvel observateur est coutumier du fait , rien de nouveau. Proposez lui de s’appeler la nouvelle observatrice et d’instaurer la parité dans son CA , ou de le racheter, à titre d’équilibre historique.

Répondre
Sylvia Duverger 8 octobre 2013 - 12:05

d’accord avec marie Monfort, ils semblent ne pas entendre, ne pas apprendre, ce qui ne les empêchent pas de se piquer de féminisme, et même d’héberger mon blog
http://feministesentousgenres.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/10/08/le-nouvel-obs-reinvente-l-europe-au-masculin-508824.html

une fois de plus bravo aux nouvelles News pour avoir épinglé cette preuve d’outrecuidance masculine européenne…

Répondre

Laisser un commentaire