Accueil MédiasBruits et chuchotements Revue de presse d’été

Revue de presse d’été

par Isabelle Germain

Ecoféminisme, hommage à Marie Trintignant, Afghanes en détresse, sportives… Récapitulatif de quelques informations publiées (ou pas) chez nos confrères et consoeurs durant la torpeur de l’été.

18 août. Google Maps orienterait les femmes souhaitant avorter vers des centres pro-vie aux États-Unis. C’est ce qui ressort d’une enquête de Bloomberg citée par Ouest-France. – En France, le délit d’entrave numérique a été adopté en 2017 (Lire ici).

17 août. Au Kenya, percée historique des femmes.  Elles ont conquis 26 sièges de députées sur les 351 que compte le Parlement  lors des élections générales du 9 août.  26 sièges contre 23 en 2017, sept gouverneures ont été élues contre trois en 2017, et trois sénatrices pour une chambre haute qui compte 67 femmes élues. A lire dans Le Monde.

17 août. En Arabie Saoudite, une étudiante a été condamnée à 34 ans de prison pour des tweets défendant les droits des femmes. Lire sur TV5Monde.

16 août. Hausse des féminicides en été : le collectif « Féminicides par compagnon ou ex » a recensé 18 féminicides en France entre le 1er juillet et le 15 août et compte 72 féminicides en France depuis le début de l’année. L’effet « huis clos » des vacances rend plus dangereux les « hommes obsessionnels », à quoi s’ajoute la baisse de moyens des associations d’aide aux victimes de violence machiste pendant les vacances (associations qui ont déjà peu de moyens pour faire face au fléau) expliquent des responsables sur France Inter.

15 août. Cela fait un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Beaucoup de journaux ont livré des récits glaçants sur la situation des femmes dans ce pays et sur celle des jeunes filles privées d’enseignement. L’ONU dénonce les conséquences de cette absence d’éducation. Outre les abus auxquels les filles non instruites seront soumises, « le fait de priver les filles de l’enseignement secondaire coûte à l’Afghanistan 2,5 % de son produit intérieur brut (PIB) annuel » affirme l’Organisation. A lire sur le site de l’ONU.

14 août. Lire dans Ouest-France l’interview de Xavière Gauthier, pionnière de l’écoféminisme, dont le travail a été mis en lumière au cœur de l’été…

14 août. Un reportage dans Le Monde sur les cliniques pratiquant encore l’IVG aux Etats-Unis raconte des entraves qui mettent en danger la vie des femmes.

11 août. En Ecosse, les protections périodiques sont désormais gratuites pour toutes les femmes. C’est à lire ici dans une dépêche de l’AFP publiée par 20Minutes.

11 août. Aux Etats-Unis, Facebook a fourni à la police l’historique des messages entre une jeune-fille de 17 ans ayant avorté et sa mère qui l’a aidée… Ceci, bien avant la révocation de l’arrêt Roe v. Wade, qui garantissait jusqu’au 24 juin le droit à l’avortement dans le pays. Si Facebook se défend en disant que la police n’avait pas indiqué qu’elle enquêtait sur un avortement, la démarche du réseau social interroge. A lire sur France24.

9 août. En Corée du Sud, le mouvement masculiniste déclare une guerre féroce aux féministes qui commencent à faire évoluer la société. Ils scandent que « Le féminisme est une maladie mentale ! » et « un cancer » France Culture a enquêté.

8 août. « Je suis vieille et je vous emmerde ». Laure Adler a envoyé une chronique remarquée publiée dans Libération.

4 août. Dons d’organes : les femmes donnent bien plus que les hommes. Une étude menée dans des hôpitaux indiens montre que 90 % des dons vivants entre conjoints vont de la femme vers son mari, et seulement 10 % en sens inverse. Pour les dons d’un parent à son enfant, 70 % sont assurés par la mère et 30 % par le père reprend le magazine Elle. TV5Monde fait un tour d’horizon des études sur ce sujet.

1er août. En Espagne, une campagne du gouvernement contre les stéréotypes et discriminations, et pour l’acceptation de « tous les corps » à la plage est d’abord applaudie puis fait polémique en raison de non-respect dû à l’image. Lire dans le HuffingtonPost.

1er août. Le retrait du préservatif pendant l’acte ou l’absence de préservatif sans le consentement de l’autre partenaire est désormais considéré comme un crime sexuel au Canada indique le HuffingtonPost.

31 juillet. Pour le dix-neuvième anniversaire de la mort de Marie Trintignant, le réseau « Encore féministes ! » proposait, comme chaque année, un temps de recueillement autour de sa tombe, à Paris, au cimetière du Père-Lachaise. Un événement dont la presse parle très peu.

20 juillet. « Comment étiez-vous habillée ? », l’ONU a organisé une exposition contre le « victim blaming », le fait de culpabiliser les victimes. A lire sur le site de l’ONU.


Pour la rubrique SPORT, lisez nos derniers articles publiés pendant la pause estivale. et en particulier ce point sur les principaux événements : ÉTÉ 2022 : LES SPORTIVES EN BREF.

CINÉMA : Toujours à l’affiche : LA NUIT DU 12 : MAGNIFIQUE POLAR MASCULINO-FÉMINISTE

Soutenez l’info-égalité !
Alternative au mâle-traitement de l’information, votre journal en ligne Lesnouvellesnews.fr propose un éclairage de l’actualité différent.
Pour financer ce journalisme libre et indépendant nous ne pouvons compter que sur vos dons, défiscalisés à hauteur de 66%. (Si vous donnez 50 €, cela ne vous coûte que 17,5 €.)
FAIRE UN DON
Cela ne vous prendra qu’une minute et si vous le pouvez, optez pour un don mensuel. Vous pouvez nous soutenir à partir de 1 €, chaque euro compte !
Parce que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité, nous vous remercions de mener cette bataille avec nous !

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire