Accueil International Revue de presse internationale, 3 avril 2014

Revue de presse internationale, 3 avril 2014

par Arnaud Bihel

Sexisme en entreprise au Royaume-Uni ; La morale calviniste a du plomb dans l’aile ; Controverse sur le voile en Jordanie… la revue de presse internationale d’Anne Collet.


La majorité des femmes britanniques brimées au travail

Une étude menée par l’organisme Opportunity Now auprès de 23 000 femmes au Royaume-Uni révèle que 52% d’entre elles se sentent brimées dans le cadre de leur travail. Cela va du harcèlement au sentiment d’être exclues par les collègues masculins. Dans le Guardian, la directrice d’Opportunity Now Kathryn Nawrockyi déplore également « une culture du silence autour du harcèlement, puisque seulement 1% des sondées disent l’avoir signalé ».

En France, selon une récente étude du même genre, , 80% des femmes interrogées considèrent que « dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes ou des décisions sexistes » (Voir : Des blagues à la discrimination, le poids du sexisme en entreprise).

 

Que reste -t-il de la stricte morale calviniste à Genève ?

Les protestants calvinistes suisses, qui représentent à Genève 12% de la population, se réclament de moins en moins de Jean Calvin, le pasteur originaire de la ville qui a pourtant fortement imprégné la culture du pays. Pour le Temps de Genève, la morale enseignée par ce dernier a du plomb dans l’aile. Contrairement à leurs frères américains, les très conservateurs évangélistes, l’émancipation des femmes, les questions de genre et la sexualité sont des sujets consensuels qui sont régulièrement abordés sans tabou.

 

Bataille du hijab en Jordanie

Une cour de justice jordanienne a provoqué un choc dans tout le pays en stipulant qu’une femme qui ne porte pas le voile doit être considérée comme une prostituée et traitée comme telle. Elle ne sera par exemple pas autorisée à témoigner devant la justice. L’Union des femmes de Jordanie fulmine. Cette décision, qui fait suite à une fatwa, est contraire à la Constitution du pays qui considère hommes et femmes comme égaux et protège les libertés individuelles, relève le quotidien israélien Jerusalem Post.

 

En Inde la dot tue toujours

Depuis 2001 plus de cent mille Indiennes sont mortes, le plus souvent brûlées vives, à cause de réactions liées à la dot. Toutes les heures une jeune femme meurt suite aux demandes excessives en argent ou objets divers, exigées par sa belle famille et que ses parents ne peuvent offrir, reconnaît le Bureau national des Affaires criminelles. Sont en cause la cupidité et le système patriarcal en vigueur en Inde. Quand les deux se mêlent cela devient mortel. Pourtant la pratique de la dot est illégale et peut être sévèrement punie, précise le site d’informations Sky News.

 

Plus de la moitié des jeunes Portugais incapables de quitter leurs parents

Selon une étude européenne publiée par Eurofound, le nombre de jeunes Européens âgés de 18 à 29 ans, vivant chez leurs parents a augmenté de 44 à 48% entre 2007 et 2011. Très au dessus de cette moyenne européenne, 55% des jeunes Portugais de la même tranche d’âge, plus de garçons que de filles, vivent encore chez leurs parents, à cause essentiellement de la crise économique. Les conséquences pour ces jeunes sont dramatiques ; outre la perte de confiance en eux, ils s’excluent et se désengagent de la société, souligne le site Portugal News Online.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire