Accueil Médias Revue de vœux sur la toile

Revue de vœux sur la toile

par La rédaction

Que souhaitent les principaux responsables politiques à leurs concitoyens ? Petite revue de vœux des premiers qui ont dégainé sur la toile. Solidarité, fraternité, combativité mais aussi créativité pour inventer une autre société.


Nicolas Sarkozy, tous unis

Union, fraternité, rassemblement… Après les dérapages du débat sur l’identité nationale, le Président de la République a donné dans la surenchère pour remettre le discours de l’Etat sur des rails plus républicains. Enregistrés pour la télévision ses voeux sont en ligne. « Respectons-nous les uns les autres, faisons l’effort de nous comprendre, évitons les mots et les attitudes qui blessent. » Il a appelé ses « compatriotes » à se serrer les coudes face à l’adversité et remercié les partenaires sociaux et surtout les chefs d’entreprise d’avoir sauvé des emplois… Après s’être félicité de son bilan 2009, il est revenu sur le mot « fraternité » en guise de conclusion…

https://www.youtube.com/watch?v=TADO0sMR6_Q


Ségolène Royal, en toute sobriété.

… « Fraternité », justement, c’est le mot que Ségolène Royal scandait dans un meeting au Zenith de Paris il y a quelques mois. L’ex-candidate à la présidence de la république a, encore une fois, voulu se démarquer. Alors qu’elle a été l’une des premières responsables politiques à présenter ses vœux en vidéo sur internet, cette année, elle se contente d’une simple carte signée « Ségolène ». Pendant que ses homologues s’échinent, figés devant une caméra, à intéresser leurs électeurs, elle livre un message bref, comme évident, histoire de laisser entendre qu’elle est au dessus de le mêlée. Le mot « fraternité » est inscrit derrière elle.


François Bayrou, solidarité

Le président du Mouvement démocrate (MoDem) s’est livré à l’exercice de la vidéo. Il veut penser aux générations futures en évitant de prendre les décisions seulement pour « le journal de 20 heures du jour même ». Il appelle à « la solidarité ». « Il faut se serrer les coudes quand les choses vont mal ».


Cécile Duflot, le changement attendu

La Secrétaire Nationale des Verts, Porte-parole d’Europe Ecologie, livre son message par écrit. Elle ne donne pas dans l’incantation au rassemblement mais déplore l’inertie du politique face aux attentes des citoyens. « L’année 2009 s’achève avec l’échec du Sommet de Copenhague malgré la certitude partagée par des millions de citoyens de l’urgence de la crise écologique, malgré la certitude que la solution à la crise sociale est un autre mode de développement. Nous pouvons inventer une autre politique ». Son vœu : un projet de civilisation pour le XXIème siècle.


Dominique de Villepin, règlement de comptes.

L’ancien Premier ministre a diffusé ses vœux dès le 31 décembre sur le site de son club dans une longue vidéo figée. Après quelques amabilités, il critique vivement le débat sur l’identité nationale «qui a créé l’égarement et la confusion, car l’enjeu n’est pas qui nous sommes… Quelles que soient nos origines, nos confessions, nos sensibilités – nous le savons fort bien – l’enjeu c’est d’être fidèles à ce que nous sommes, à ce que nous voulons être. Nous sommes Français par le cœur, par la volonté de vivre ensemble».


Martine Aubry, proximité, solidarité

La première secrétaire du Parti socialiste a pris de vitesse le Président de la République en installant une vidéo dès le 31 décembre. Et elle s’engage : «Nous serons là dans les communes, les départements, les régions, pour protéger contre cette crise et préparer l’avenir… Vous pouvez compter sur moi. » Et d’envoyer une rafale au débat sur l’identité nationale, invitant à se tourner vers « les aînés, les handicapés, les immigrés » pour retrouver « un pays de générosité, de solidarité, de fraternité, de laïcité »


Bertrand Delanoë, combativité

Le maire de Paris a, lui aussi, opté pour la vidéo sur son blog. Il invite à « se battre ensemble pour l’emploi » ou le logement, souhaitant que 2010 soit l’année de « l’espérance ». Et de surfer sur le débat du moment : « Oui, nous sommes un grand peuple, oui l’identité nationale, c’est passionnant. Mais cela passe d’abord par l’unité : n’exclure personne.»


Clémentine Autain, construire

Militante de la gauche radicale, Clémentine Autain vient de publier Transformer à gauche (Le Seuil). Elle présente son message écrit très court sur son blog. Son vœux : « Mieux construire, en positif, les contours d’un autre monde en se donnant les moyens de peser et d’inventer. »

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire