Accueil Médias Sur RMC, le « conte de fée » de Nafissatou Diallo

Sur RMC, le « conte de fée » de Nafissatou Diallo

par La rédaction

« Elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million, c’est quand même extraordinaire cette histoire »… dérapages contrôlés sur Nafissatou Diallo dans l’émission de RMC Les Grandes Gueules.


Décidément, RMC mérite la palme de la misogynie beauf (1), catégorie radio. C’est un auditeur qui a alerté Rue89 sur l’émission ‘Les grandes gueules’ du 21 janvier à 11h. Y était entre autres abordé le cas de Nafissatou Diallo et le montant de 1,5 millions de dollars versé par Dominique Strauss-Kahn pour clore l’affaire du Sofitel de New-York.

L’occasion d’entendre un festival d’injures sexistes à l’égard de la femme de ménage, jusqu’à assimiler son histoire à un « conte de fées ». C’est surtout le point de vue de Franck Tanguy, conseiller en investissement financier et chroniqueur régulier de l’émission : « Elle n’a rien pour elle, elle ne sait pas lire pas écrire, elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million, c’est quand même extraordinaire cette histoire. »

Mise à jour : Telerama rapporte que Franck Tanguy a présenté des excuses à l’antenne, vendredi 25 janvier, pour les propos qu’il avait tenus : « On a tous compris que Nafissatou Diallo n’était pas une Miss Monde, mais ce n’est pas le débat. J’ai dit une beauferie, c’est pas un truc terrible c’est une casserole que j’ai aux fesses, j’en suis pas très fier, je suis clairement allé trop loin, et puis en plus vous l’avez bien rappelé c’était pas le débat, le débat c’était les sommes qui avaient été versées, et j’aurais dû insister beaucoup plus sur le fait qu’elle avait subi quelque chose qui était épouvantable et qu’elle avait une compensation liée à ça. (…) » a-t-il déclaré avant de reconnaître que ses propos avaient été « outrageants ».

Plus tôt, l’entrepreneuse Sophie de Menthon avait lancé : « Je me demande, c’est horrible à dire, si c’est pas ce qui lui est arrivé de mieux »… tout en prenant ensuite moult précautions pour modérer ses propos. Entre temps, il aura suffi de quelques minutes d’un « débat » tournant surtout à la foire d’empoigne pour entendre ce genre de question : « A combien tu le mets, le viol ? ».

La séquence d’une douzaine de minutes est sur Youtube

Voilà un peu plus d’un an, RMC avait reçu du CSA (alerté par l’association Osez le féminisme) une « lettre de mise en garde ferme » pour des propos tenus en octobre 2011 dans l’émission Moscato Show. L’équipe s’était alors amusée à l’antenne de l’humiliation infligée à une femme de ménage par trois rugbymen anglais. Entre autres joyeusetés : « La vie de groupe c’est d’aller sortir le chichi à la femme de ménage. On est trois, on rigole ».

 


(1) Référence à « la palme du misogyne beauf » récemment attribuée par la sénatrice Laurence Rossignol à son confrère Bruno Sido.

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

9 commentaires

hic 24 janvier 2013 - 13:56

Y a t il des adresses mail pour écrire et se plaindre?

Répondre
arnaudbihel 24 janvier 2013 - 13:59

« hic »
Y a t il des adresses mail pour écrire et se plaindre?

http://www.csa.fr/Services-en-ligne/Formulaire-pour-signaler-un-programme

Répondre
Co 24 janvier 2013 - 16:54

Merci à RMC de faciliter un cas d’école -car explicite et clair- de comment se construisent les violences contre les femmes. Tout est déjà permis dans le langage: on peut violer, prostituer le viol, on peut ricaner sur une victime. Merci RMC. Je crois que c’est pire que la misogynie. C’est indécent. Inhumain. Il s’en sort bien DSK, laid-lui-sur tous les aspects. Il a détruit la vie de Mme Diallo et avec quelques millions, il fait taire les media.

Répondre
Charlies Ingalls 24 janvier 2013 - 19:32

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=fafgjQsuKCU#!

La version audio! A vomir!
L’ascenseur était en panne, t’as pris l’escalier ? Prends le viol voyons, c’est mieux…

Sophie de Menthon : « Il y a des femmes dans la rue, je suis sûre qu’elles ont pensé ça, en disant j’aimerais moi être femme de chambre dans un hôtel et que ça m’arrive. »

Franck Tanguy : « Elle n’a rien pour elle, elle ne sait pas lire pas écrire, elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million de dollars, c’est quand même extraordinaire cette histoire. »

Répondre
Charlies Ingalls 24 janvier 2013 - 19:37

La version audio! A vomir!

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=fafgjQsuKCU#!

L’ascenseur était en panne, t’as pris l’escalier ? Prends le viol voyons, c’est mieux…

Sophie de Menthon : « Il y a des femmes dans la rue, je suis sûre qu’elles ont pensé ça, en disant j’aimerais moi être femme de chambre dans un hôtel et que ça m’arrive. »

Franck Tanguy : « Elle n’a rien pour elle, elle ne sait pas lire pas écrire, elle est moche comme un cul, et elle gagne 1,5 million de dollars, c’est quand même extraordinaire cette histoire. »

Répondre
Chantal Françon 28 janvier 2013 - 11:34

C’est bien connu – Seules les femmes dignes portant la beauté inféodée se font violées – Et si elles sont jugées laides et bien de quoi se plaignent elles surtout si la justice leur octroie des dommages et intérêts – Pauvres petits animateurs radios enfermés dans leurs cursus de droit de cuissage-De pensées à 2 balles qui les éclaboussent de leur ignorance – Forcémment ça rend bête et méchant-

Répondre
luce44 28 janvier 2013 - 17:24

« Co »
Merci à RMC de faciliter un cas d’école -car explicite et clair- de comment se construisent les violences contre les femmes. Tout est déjà permis dans le langage: on peut violer, prostituer le viol, on peut ricaner sur une victime. Merci RMC. Je crois que c’est pire que la misogynie. C’est indécent. Inhumain. Il s’en sort bien DSK, laid-lui-sur tous les aspects. Il a détruit la vie de Mme Diallo et avec quelques millions, il fait taire les media.

Je suis tout à fait d’accord, avec ce commentaire. Ces propos renforcent les stéréotypes qui font croire que « les femmes n’attendent que cela ! » de se faire violer !! « Une chance  » pour elles si elles peuvent monnayer le viol. Impunité vis à vis de la justice contre paiement.

Le viol est une souffrance qui brise la vie d’une femme. Nombreuses sont celles qui ne s’en remettent jamais.

Il est honteux de la traiter de « menteuse ». Le stress post traumatique vécue par les femmes violées ou agressées sexuellement explique les discours pas toujours cohérents ou l’oubli de certains faits.
Dire « elle n’a rien pour elle » est un jugement absolument insupportable. Qui peut en juger ? Nombre d’exemples existent prouvant qu’heureusement il n’est pas nécessaire d’être belle ou beau, éduqué –e ou pas, pour réussir ! Personne ne peut dire ce que sera la vie d’une femme ou d’un homme.

Répondre
Ann 30 janvier 2013 - 10:17

Les excuses de Mr Tanguy ne suffisent pas. C’est trop facile de s’accuser de beaufitude … plus tard , après avoir bien tartiné tout son mépris des pas-beaux-à-ses-yeux, et accusé une femme violentée d’être une profiteuse .
Si seulement une loi permettait de l’interdire de toute déclaration publique pendant 5 ans !

Pour se plaindre du comportement de ce monsieur et de sa comparse, OLF ( Osez le féminisme) propose un copier-coller de lettre à envoyer au CSA par email.

Répondre
alison52 6 février 2013 - 18:22

des cons… il y a en a partout, de tout âge, tout niveau social… Combien d’abrutis ont achetés « le dictionnaire de Baffie » en claironant bien fort « que c’est de l’humour léger » ?

Répondre

Laisser un commentaire