Accueil Médias RTL, moins de Zemmour, des hommes toujours

RTL, moins de Zemmour, des hommes toujours

par Isabelle Germain

Editorialistes Le PointLa station revoit sa grille mais garde la testostérone.


 

Eric Zemmour n’aura plus de chronique quotidienne à une heure de grande écoute sur RTL à la rentrée mais il officiera toujours sur les ondes. Dans une interview accordée au Point, le Directeur de la station, Christopher Baldelli, fait le tour des changements prévus à l’antenne pour la rentrée.

Reste une constante : parmi ses animateurs et chroniqueurs vedettes, il n’y a quasiment que des hommes. La seule femme qui apparaît sur la quinzaine de noms cités dans l’interview est Élizabeth Martichoux qui devra faire de la place à Vincent Parizot, le futur ex-animateur de la matinale, usé par le rythme de cette tranche horaire.RTL

Notons-le au passage : la liste des éditorialistes vedettes qui apparaît sur le site du Point (ci-contre) est explicite : men only avec notamment Patrick Besson qui se livrait récemment à un humour douteux sur la composition d’un gouvernement paritaire.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Zemmour invente la guerre aux hommes blancs

Patrick Besson confond Matignon et maison close

Les cumulards de l’info ne sont pas des cumulardes

Pas de femmes sur RTL ?

Grille de rentrée des radios : parabole du sexisme ordinaire

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

Lène 21 juin 2012 - 06:46

Bonjour, il est abusif d’associer systématiquement la testostérone au mâle. Cette hormone est présente chez les deux sexes en proportion différente. Dire cela, c’est en plus accréditer la thèse selon laquelle nous serions déterminé-e-s par la biologie. La culture scientifique, c’est aussi important que la culture tout court!

Répondre
Françoise Maurel 21 juin 2012 - 07:11

Effectivement – d’accord avec le précédent commentaire –
Inutile de se faire critiquer – nous en subissons assez comme ça !

Répondre

Laisser un commentaire