Accueil Société Ryanair persiste et signe sur Twitter

Ryanair persiste et signe sur Twitter

par Isabelle Germain

ryanair calendrier (3)La compagnie aérienne irlandaise et son boss communiquent sur le fantasme de l’hôtesse de l’air.


 

La compagnie aérienne Ryanair a du plomb dans l’aile et compte sur Twitter pour l’aider. Pour le lancement du compte Twitter de la compagnie irlandaise, son PDG Michael O’Leary n’a pas hésité le 21 octobre dernier à donner de sa personne en se livrant à un live-tweet (des questions/réponses) avec les internautes. Une façon comme une autre de reconquérir le grand public après les récentes accusations de violations du droit du travail, comme le souligne le blog du Monde Big Browser.

Sauf que Michael O’Leary a multiplié les boulettes, phrases sexistes et autres beauferies pendant son échange avec les twittos. Ainsi, il a répondu aux internautes féminines en les complimentant sur leur photo de profil, a fait référence à la taille de « ses boules », et s’est comparé à Jésus. Tout cela sous fond de photo de couverture du compte officiel de Ryanair sur laquelle figurent six jeunes femmes en maillot de bain.

Se dénuder pour la charité

Peu lui importent donc les critiques de ses dernières campagnes de pub et calendrier avec des filles en lingerie. La compagnie aérienne sort une nouvelle édition 2014 du calendrier : le « Cabin Crew Charity Calendar ». Le patron de Ryanair déshabille ses hôtesses pour la bonne cause : les adolescents touchés par le cancer en Grande-Bretagne devraient recevoir 100.000 euros.

Pas sûr que cela l’aide à reconquérir une clientèle écœurée par les mesures imaginées par la compagnie : payer l’accès des clients aux toilettes ou taxer les personnes en surpoids, comme l’explique Big Browser. Il semblerait que le PDG ne soit pourtant pas du même avis.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Pub sexiste : Londres et Paris divergent

La pub aime toujours autant les femmes-objets

Chez Qatar Airways, les hôtesses sous contrôle

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire