Accueil MédiasBruits et chuchotements Sanna Marin fait la fête, les conservateurs veulent sa tête

Sanna Marin fait la fête, les conservateurs veulent sa tête

par Isabelle Germain

La Première ministre finlandaise est à nouveau la cible d’attaques n’ayant rien à voir avec la politique qu’elle mène.

Sanna Marin répond à la presse

Le Figaro semble scandalisé : Sanna Marin, la Première ministre social-démocrate de Finlande a fait la fête avec des ami.es, -des images d’une vidéo privée ont été diffusées sur Instagram- et le quotidien français détaille ce que l’opposition lui reproche. Considérant que ces images sont une preuve de son inaptitude au pouvoir, cette opposition réclame sa démission comme une évidence. Et l’article du Figaro, à lire ici, a fait l’objet de tweets tellement sexistes qu’ils ont été retirés quelques minutes après avoir été publiés.

En creux, il est avant tout reproché à Sanna Marin d’être une belle jeune femme de 36 ans. Le Figaro la décrit ainsi : « Jean blanc moulant, s’attelant à des déhanchés… ». Puis le quotidien reprend des élucubrations de l’opposition finlandaise : « …avec une énergie telle que les internautes s’interrogent : leur première ministre serait-elle sous l’emprise de la drogue ? »

Sanna Marin a dû expliquer à la presse de son pays que ces élucubrations ne tenaient pas, proposant même de faire un test pour montrer qu’elle ne prenait pas de drogue.

Puis elle a simplement envoyé balader ses détracteurs et affirmé qu’elle menait une vie normale. « J’ai une famille, un travail et parfois un peu de temps durant lequel je profite de mes amis. (…) Et je vous le confirme : j’ai dansé et j’ai chanté, j’ai pris mes amis dans mes bras et bu de l’alcool. » Avant d’ajouter « Je compte bien rester la même personne que j’ai toujours été, et j’espère que les gens seront d’accord. Nous vivons en démocratie, et il y a des élections pour régler ce genre de débat ».

Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’images d’hommes ou de femmes politiques de droite, ou d’extrême droite, en train de danser ressortent… Rappelant que ces personnalités n’avaient pas été jugées inaptes au pouvoir lorsqu’elles faisaient la fête. Donald Trump alors candidat à sa succession à la tête des Etats-Unis avait simplement fait rire la droite et l’extrême droite en se déhanchant sur la musique de YMCA (voir ce Tweet) lors d’un meeting politique (pas dans une soirée privée)… Mais n’importe quel fait ou geste de la Première ministre finlandaise est brandi par les conservateurs pour reprendre la vieille antienne misogyne selon laquelle une jeune et belle femme doit être tenue à l’écart du pouvoir.

Ici, elle répond aux questions d’Euronews.

Ajout le 22 août 2022 : En solidarité avec la Première ministre, de nombreuses femmes ont partagé des vidéos d’elles en train de danser avec le mot dièse «Solidarity with Sanna». #solidaritywithSanna #letsdance

Lire aussi dans Les Nouvelles News

LE DÉCOLLETÉ DE LA PREMIÈRE MINISTRE FINLANDAISE RÉVÉLATEUR DE MISOGYNIE

Soutenez l’info-égalité !
Alternative au mâle-traitement de l’information, votre journal en ligne Lesnouvellesnews.fr propose un éclairage de l’actualité différent des autres journaux.
Pour financer ce journalisme libre et indépendant nous ne pouvons compter que sur vos dons, défiscalisés à hauteur de 66%. Si vous donnez 100 €, cela ne vous coûte que 33 €.
FAIRE UN DON
Cela ne vous prendra qu’une minute et si vous le pouvez, optez pour un don mensuel. Vous pouvez nous soutenir à partir de 1 €, chaque euro compte !
Parce que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité, nous vous remercions de mener cette bataille avec nous !

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Masson 24 août 2022 - 09:30

Finlande, pays rêvé ?
Ah leur école, ah leur égalité femme homme, ah leur respect de l’environnement !
Et cette presse libre, dont championne serait la Finlande, mais qui ne veut pas dire presse honorable. N’oublions pas le poids des tirages et le racolage nécessaire. :
Il existe en Finlande une petite poignée de ‘journalistes/paparazzi’ (hommes) qui alimente leurs tabloïds mysogines.
Les jeunes femmes politiques sont dans le viseur, encore plus faciles à détruire s’il n’y a pas d’appareil politique derrière.
On peut parler vraiment de meute, de proie et de destruction de la personne. (Cf la première ministre et l’ancienne jeune présidente de la cours des comptes, brisée).
 »Que ça leur serve de leçon à ces imp(r)udentes » semble être le message.
Presse finlandaise, donnez nous quelques grammes de votre irrespect politique, il manque tant France mais gardez vos 99% de merde.

Répondre

Laisser un commentaire