Accueil Médias Sexiste, méprisant et quotidien sportif…

Sexiste, méprisant et quotidien sportif…

par La rédaction

L’Equipe parle d’une arbitre de football… pour comparer son physique avec celui d’une autre femme arbitre. Carton rouge.


Une étude inédite le révélait voilà quelques jours : le journal L’Équipe n’accorde aux footballeuses que 1,2% des ses pages consacrées au football. Et s’il vient de consacrer une brève à une femme arbitre, c’est encore raté sur la forme et le fond.

Le quotidien sportif s’intéresse en quelques lignes et une photo à la Polonaise Karolina Bojar, 20 ans, étudiante en droit et arbitre d’un championnat de football masculin de district en Pologne. Foin de performances sportives, c’est de de son physique qu’il est question, sous le titre « Jeune, belle et arbitre ». Et, pire, pour la comparer à l’Allemande Bibiana Steinhaus, qui est récemment devenue la première femme à manier le sifflet dans un championnat masculin d’élite. Karolina Bojar est « beaucoup plus photogénique, en conviendront les moins hypocrites », commente le journaliste de L’Équipe…

Béatrice Barbusse, autrice de l’ouvrage Du sexisme dans le sport, n’a évidemment pas laissé passer cette perle :

A noter aussi parmi les critiques celle du rédacteur en chef d’un autre journal sportif, Athlétisme Magazine. « L’évolution des mentalités, ça passera aussi par la fin de ce genre de titres », commente Florian Gaudin-Winer.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Footballeuses à mater

Honey shots” : l’œil baladeur des caméras sur les “jolies supportrices”

 

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire