Accueil MédiasBuzz Soso Maness, le rappeur « un peu féministe sur les bords »

Soso Maness, le rappeur « un peu féministe sur les bords »

par Camille Saint-Cricq

« Respecte les femmes », le rappeur marseillais interrompt son concert quand il voit un homme harceler une femme et fait le buzz. Le mouv’ écrit qu’il est « un peu féministe sur les bords »

Lors de son concert au You F Festival à Narosse dans les Landes le 8 octobre, le rappeur marseillais Soso Maness s’est interrompu, a demandé aux musiciens d’arrêter la musique, pour interpeller un homme qu’il voyait agresser une femme. Des vidéos prises dans le public ont fait le tour des réseaux sociaux et des journaux musicaux. Soso Maness lance en direction de l’agresseur : «Poto ! Laisse-la tranquille s’il te plait. Sous les acclamations du public, il continue : « Respecte les femmes s’il te plait, je te vois depuis tout à l’heure. Tranquille, fais la fête tranquillement, ok ». Un jeune garçon qui a filmé la scène vue rapidement par 200.000 visiteurs et retwittée par le chanteur, a témoigné pour France Bleu. Il assure que dans la salle le public disait «Sortez-le ! »

Soso Maness était pourtant fraîchement accueilli dans les Landes. Les autorités n’ayant pas apprécié ses propos tenus contre la police le 10 septembre à la fête de l’Humanité. La préfète des Landes et le maire de Dax avaient pris leurs distances.

Ce qui ne l’empêche pas, écrit sur son site la radio Le mouv’, d’être un « bon mec ». La radio a une étrange façon de commenter l’attitude du rappeur : « On savait que Soso Maness était un bon mec, et sa gentillesse est connue » est-il écrit? Et le mouv’ ajoute :  « Ce que l’on savait moins, c’est que le rappeur phocéen est un peu féministe sur les bords. »

Qu’un rappeur fasse le buzz en étant « un peu féministe sur les bords » est plutôt une bonne nouvelle, les buzz à partir de propos sexistes voire d’incitation à la violence étant jusqu’ici plus fréquents que les buzz féministes dans le milieu…

Lire aussi dans Les Nouvelles News

ANGÈLE, SON FRÈRE ET LE PROCÈS DU FÉMINISME

RELAXE D’ORELSAN : LE HCEFH VEUT RENFORCER LE DROIT CONTRE LE SEXISME

SEXISME : LE RAPPEUR ORELSAN SERA REJUGÉ

« SUCE MA BITE » MAIS PAS « MON CLIT »

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com