Sur le toit du monde, et enfin à la une

Les handballeuses françaises auront dû réussir l’exploit de devenir championnes du monde pour faire la une de L’Équipe. Nouvelle démonstration de la sous-médiatisation des sportives.


Il aura fallu que les handballeuses françaises décrochent leur deuxième titre de championnes du monde, face aux favorites norvégiennes, pour avoir le droit au gros titre de la une de L’Équipe, lundi 18 décembre. Une exposition médiatique à la hauteur de cette victoire, mais il aura fallu cet exploit pour qu’elles obtiennent enfin cette visibilité méritée.

Car la qualification des Bleues pour la finale était restée un événement de second ordre pour le principal…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php