Témoignage de viol : Somalienne acquittée en appel

par La rédaction

La Somalienne condamnée en févier parce qu’elle avait déclaré avoir été violée par des soldats a été acquittée en appel, rapporte l’ONG Human Rights Watch.

En revanche, la Cour d’appel a confirmé le maintien en détention du journaliste Abdiaziz Abdinur Ibrahim. Sa peine a tout de même été réduite d’un an à 6 mois. Il avait été condamné pour avoir interviewé la victime (Voir : Condamnés pour avoir parlé de viol : mobilisation pour une femme et un journaliste somaliens). Et la Cour d’appel,a estimé qu’il a enfreint la loi et la déontologie en ne faisant pas état de son interview.

Une justification obscure aux yeux de Daniel Bekele, responsable pour l’Afrique à HRW, qui déplore le message envoyé par cette affaire judiciaire : « Le tribunal a acquitté une femme qui n’aurait jamais dû être poursuivie, tout en confirmant la condamnation injuste d’un journaliste. Après cette affaire, qui oserait inciter une victime d’exactions menées par des agents du gouvernement à porter plainte, ou à raconter son histoire à un journaliste ? »

Depuis des semaines une mobilisation internationale est en cours pour dénoncer le « permis de violer » que représentait cette double condamnation. Une pétition en ligne a déjà recueilli des centaines de milliers de signatures.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?