“Time’s Up” : Le temps de l’action contre les violences sexuelles

Sous la bannière TIME’S UP, des femmes de Hollywood lancent un fonds de soutien juridique aux victimes de violences sexuelles au travail. Surtout pour aider les femmes des secteurs les plus précaires.


 

Comme pour donner le signal que l’affaire Weinstein n’était qu’un début ; qu’au temps de la libération de la parole et de l’écoute doit succéder celui de l’action. Lundi 1er janvier, 300 femmes travaillant dans l’industrie du divertissement aux États-Unis ont annoncé, dans une lettre ouverte, la création d’un fonds de défense juridique pour les victimes de violences sexuelles au travail.

Ces actrices, réalisatrices ou productrices,…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php