Accueil SagaInitiatives Tollé contre les anti-IVG de Tenon

Tollé contre les anti-IVG de Tenon

par La rédaction

Tenon

Cette fois sera-t-elle la bonne ? Des élus interpellent à nouveau la Préfecture de police pour demander l’interdiction des manifestations et prières mensuelles devant le centre IVG de l’hôpital Tenon à Paris.


 

Cela fait plus d’un an que des voix s’élèvent contre les manifestations régulières de militants anti-avortement devant le centre IVG l’hôpital Tenon, dans le XXe arrondissement de Paris. Il aura fallu une « vidéo qui fait le buzz » – et, sans aucun doute, le contexte du débat sur le mariage pour tous – pour redonner un nouveau souffle à la dénonciation.

C’est l’association Télé Bocal, un média local, qui a mis en ligne voilà quelques jours une vidéo de 11 minutes (ci-dessous) sur la manifestation du 24 novembre dernier. Ce rassemblement, actualité oblige, s’accompagnait de commentaires violemment hostiles au mariage pour les homosexuels et dérapant souvent vers l’homophobie.

« Complicité de la police »

Ces manifestations mensuelles (la dernière, le 15 décembre, était la 12ème du genre) devant le centre IVG de l’hôpital Tenon, rouvert au début de l’année 2011, sont organisées par l’association ‘SOS Tout-petits’ et s’accompagnent de prières.

« La loi doit s’appliquer à tous : pas de prières de rue ni de manifestations homophobes. Assez des provocations de SOS tout-petits à Paris 20è »,réagit sur Twitter, ce 19 décembre, le sénateur de Paris et porte-parole du PS David Assouline. Ce 19 décembre, le groupe EELV du Conseil de Paris a adressé une lettre au Préfet de police pour dénoncer le climat « particulièrement inquiétant et inacceptable » de ces manifestations.
Pour dénoncer aussi l’attitude de la police : « tandis que certains riverains exprimaient leur agacement face à cette nouvelle manifestation et les slogans de haine qu’elle véhiculait, ces derniers se sont vus assez violemment repoussés et éloignés par les forces de l’ordre », écrivent les élus EELV (ce qu’on peut voir à la fin de la vidéo). Sur leur site, les écologistes du 20e arrondissement vont plus loin en dénonçant « la complicité de la police » à l’égard des manifestants anti-IVG.

Pas un office religieux ?

Un précédent courrier des élus EELV, adressé le 14 février à la Préfecture de police, est resté sans réponse. La mairie du 20ème arrondissement a également, à plusieurs reprises, demandé l’interdiction de la manifestation à la Préfecture de police. Laquelle lui répond, comme en décembre 2011, qu’elle ne peut le faire car ces rassemblements ne constituent pas un office religieux. L’association SOS Tout-petits souligne pourtant qu’il s’agit bien de « prier le rosaire » devant l’hôpital Tenon, et ses tracts appellent à une « prière publique ».

?

 

La vidéo de Télé Bocal :

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Pub anti-IVG dans le Nouvel Obs

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

GUILLOT ALINE 21 décembre 2012 - 08:10

BOUTONS-LES DANS LEURS EGLISES ET QU’ILS Y RESTENT !

Répondre
lançon 21 décembre 2012 - 13:13

les religieux des casses couilles!!!!!juifs,catho ,musulmans,ils nous font ch…….

Répondre

Laisser un commentaire