Accueil Politique Tonio Borg passe l’obstacle

Tonio Borg passe l’obstacle

par La rédaction

TonioBorg

Malgré les critiques sur ses positions sexistes, homophobes, anti-IVG, le candidat maltais a reçu l’approbation du Parlement européen. Il sera le nouveau commissaire européen à la Santé.


 

« Echec du droit des femmes. Succès des conservateurs et de l’extrême droite intégriste » : c’est ainsi que l’eurodéputée Corinne Lepage commente le vote du Parlement européen en faveur de Tonio Borg, mercredi 21 novembre. Par 386 voix contre 281, les eurodéputés ont validé la nomination du nouveau commissaire européen à la Santé.

De nombreuses voix, au Parlement européen et au dehors, s’étaient indignées des positions réactionnaires de cet homme politique maltais. La Coordination française pour le Lobby Européen des femmes s’opposait ainsi « à la nomination d’un commissaire européen sexiste, homophobe et rétrograde ».

Lors de son audition devant les représentants de trois commissions parlementaires, le 14 novembre, l’aspirant commissaire avait réussi à esquiver les critiques.

Pourtant, il restait loin de faire consensus. A la veille du vote des eurodéputés en plénière, le groupe socialiste et démocrate (S&D) s’était prononcé, aux deux tiers, contre la nomination de Tonio Borg.

« L’égalité des sexes et les droits des femmes et des personnes homosexuelles restent malmenés par une partie de la droite européenne, et le groupe S&D veut voir ce poste occupé par quelqu’un dont le parcours intègre le respect de ces droits », a justifié le président du groupe, Hannes Swoboda.

Les groupes écologiste (Verts/ALE) et de la gauche (GUE/NGL) s’étaient également prononcés contre la nomination de Tonio Borg. Tout comme les Démocrates et libéraux (ALDE), dès l’issue de son audition. Mais le candidat maltais disposait du soutien inconditionnel du groupe de droite (PPE), majoritaire.

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

Têtuniçois 24 novembre 2012 - 08:57

Honte à l’UE d’voir nommé un homophobe commissaire à la santé , va-t-il dire que les homos sont punis par dieu avec le sida ?

Répondre

Laisser un commentaire