Accueil Société Toutes des hyènes ?

Toutes des hyènes ?

par Isabelle Germain

hyene2Une publicité choisit trois hyènes au rire sardonique pour figurer trois femmes partageant un moment de détente.


Trois hyènes rieuses s’esbaudissent sur un canapé quand, brutalement, trois femmes les remplacent aux mêmes places. Voici le scénario d’une pub supposée souligner le confort d’un canapé…

La publicité aime mettre en scène les torture-tests, ces épreuves que les fabricants font subir aux produits pour en démontrer la solidité. La même marque a mis en scène un bélier se ruant sur le canapé avant qu’un petit garçon n’en fasse autant. Choisir un bélier pour exprimer une certaine forme de brutalité et tester la solidité, pourquoi pas.

Mais l’hyène pour exprimer la détente ? Regardons ce que le Larousse dit de cet animal sorti du bestiaire publicitaire : « son rire « sardonique », son goût pour les charognes, son aspect peu engageant ont valu à l’hyène le mépris des humains. »  Libération lui a même consacré un article : « la Hyène, mère phallique ».  Et que dire de l’éventuel rapprochement sonore hyène hystérique…  Encore une pub qui encourage les femmes à avoir une haute opinion d’elles-mêmes. Le film de l’agence BETC EURO RSCG est réalisé par une équipe Mixte.

Voyez plutôt

 

Lire aussi

My kingdom for a Cif !

Pub sexiste : Londres et Paris divergent

Pub olympique pour la mère sacrificielle

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

13 commentaires

De profundis 11 septembre 2012 - 14:06

A quand des cafards ignobles pour représenter les femmes ?

Répondre
Lili 11 septembre 2012 - 15:05

Parce que vous trouvez que le bélier est une image sympathique et pas caricaturale de l’homme – bourrin?

Répondre
isabelle germain 11 septembre 2012 - 15:24

« Lili »
Parce que vous trouvez que le bélier est une image sympathique et pas caricaturale de l’homme – bourrin?

Oui le bélier est caricatural mais il me semble qu’il n’y a pas les mêmes connotations. Le bélier fonce… C’est sa caractéristique principale, comme le petit garçon ici.
L’hyène est autrement connoté, les quelques références citées ici le montrent.

Répondre
Meg 12 septembre 2012 - 09:29

C’est rare que je ne soit pas d’accord avec les nouvelles newsletter. La hyène Tachetée est un animal fabuleux. Si elle a mauvaise réputation, un peu comme la mante religieuse (qui ne mange le mâle qu’en captivité car celui ci ne peut fuire), c’est parceque chez cet animal les femelles sont les plus fortes de leurs clans, et les males en bas de la hierarchie sociale un fait qui semble gêner profondément les zoologistes et le grand public. Les femelles ont un clitoris hypertrophiée qui a longtemps été pris pour un pénis. À tel point que les population africaines qui partagent le même environnement croyaient qu’il n’y avait pas de femelles dans cette espèce. Les hyènes ont des femelles fortes, puissante et agressive, elles ont en plus une grande variété de cris pour communiquer et le sens de l’humour ! Elles sont aussi de tres bonnes meres et ont une vie social complexe qui varie selon beaucoup de parametres Je préfère une bonne hyène bien rieuse à une lionne soumise au vieu patriarche assoupi toute la journee qu’on nous montre bien plus volontiers dans toutes sortes de docu et réclames. Je n’ai aucun problème à ce qu’on me compare à une hyène, une mante ou une veuve noir, j’y voie le signe que mon interlocuteur a peur et voudrait me soumettre en croyant m’insulter. Il n’y a rien d’infament à être comparée à une hyène

Répondre
isabelle germain 12 septembre 2012 - 09:35

« Meg »
C’est rare que je ne soit pas d’accord avec les nouvelles newsletter. La hyène Tachetée est un animal fabuleux. Si elle a mauvaise réputation, un peu comme la mante religieuse (qui ne mange le mâle qu’en captivité car celui ci ne peut fuire), c’est parceque chez cet animal les femelles sont les plus fortes de leurs clans, et les males en bas de la hierarchie sociale un fait qui semble gêner profondément les zoologistes et le grand public. Les femelles ont un clitoris hypertrophiée qui a longtemps été pris pour un pénis. À tel point que les population africaines qui partagent le même environnement croyaient qu’il n’y avait pas de femelles dans cette espèce. Les hyènes ont des femelles fortes, puissante et agressive, elles ont en plus une grande variété de cris pour communiquer et le sens de l’humour ! Elles sont aussi de tres bonnes meres et ont une vie social complexe qui varie selon beaucoup de parametres Je préfère une bonne hyène bien rieuse à une lionne soumise au vieu patriarche assoupi toute la journee qu’on nous montre bien plus volontiers dans toutes sortes de docu et réclames. Je n’ai aucun problème à ce qu’on me compare à une hyène, une mante ou une veuve noir, j’y voie le signe que mon interlocuteur a peur et voudrait me soumettre en croyant m’insulter. Il n’y a rien d’infament à être comparée à une hyène

ha, c’est un point de vue intéressant . merci

Répondre
Lili 12 septembre 2012 - 09:47

« isabelle germain »

« Lili »
Parce que vous trouvez que le bélier est une image sympathique et pas caricaturale de l’homme – bourrin?

Oui le bélier est caricatural mais il me semble qu’il n’y a pas les mêmes connotations. Le bélier fonce… C’est sa caractéristique principale, comme le petit garçon ici.
L’hyène est autrement connoté, les quelques références citées ici le montrent.

C’est marrant les références des gens. C’est peut-être mon origine agricole mais le bélier (et tout ce qui est ovin) c’est vraiment l’animal con qui fonce droit dans le mur, mu par ses organes génitaux en rut. Le top de l’animal éventuellement sympathique mais vraiment, vraiment sans la moindre parcelle d’intelligence.

Répondre
Muriel 12 septembre 2012 - 16:09

Moi aussi je préfère être comparé à une hyéne qu’à une limace, et gardons un peu d’humour que diable et un peu de recul sur nous même pauvre humains bientôt on ne pourra plus se faire appeler bichette ou mon gros loup ou mon lapin…quelle tristesse !!!

Répondre
meg 15 septembre 2012 - 11:37

je me demande quel animal pourrait être utiliser pour représenter des femmes sans être vexant ? Si ca avait été une biche, personne n’aurait râlé, pourtant la biche est un proie. Si les publicitaires avait choisis une biche, voudraient ils dire que les femmes sont des proies ?

Répondre
Raphaêlle 15 septembre 2012 - 12:06

« isabelle germain »

« Meg »
C’est rare que je ne soit pas d’accord avec les nouvelles newsletter. La hyène Tachetée est un animal fabuleux. Si elle a mauvaise réputation, un peu comme la mante religieuse (qui ne mange le mâle qu’en captivité car celui ci ne peut fuire), c’est parceque chez cet animal les femelles sont les plus fortes de leurs clans, et les males en bas de la hierarchie sociale un fait qui semble gêner profondément les zoologistes et le grand public. Les femelles ont un clitoris hypertrophiée qui a longtemps été pris pour un pénis. À tel point que les population africaines qui partagent le même environnement croyaient qu’il n’y avait pas de femelles dans cette espèce. Les hyènes ont des femelles fortes, puissante et agressive, elles ont en plus une grande variété de cris pour communiquer et le sens de l’humour ! Elles sont aussi de tres bonnes meres et ont une vie social complexe qui varie selon beaucoup de parametres Je préfère une bonne hyène bien rieuse à une lionne soumise au vieu patriarche assoupi toute la journee qu’on nous montre bien plus volontiers dans toutes sortes de docu et réclames. Je n’ai aucun problème à ce qu’on me compare à une hyène, une mante ou une veuve noir, j’y voie le signe que mon interlocuteur a peur et voudrait me soumettre en croyant m’insulter. Il n’y a rien d’infament à être comparée à une hyène

ha, c’est un point de vue intéressant . merci

Le probleme n’est pas ce que la hyène est pour de vrai, mais l’image qu’elle véhicule. La grande majorité des spectateurs ne connaît pas l’animal en tant que tel mais en a une certaine idée. Je ne pense pas que Cuir Center ait choisi les hyènes pour leur rôle dans la savane…

Répondre
meg 24 septembre 2012 - 00:29

Ils ont probablement choisi la hyène pour son rire.

Mais vraiment je me demande quel animal pourrait être choisi pour représenter un groupe de femmes sans vexer personne. La lionne, la daurade, la louve, la chienne, l’éléphante de mer, la chatte, la vache, la lapine, la poule, la taupe, la biche, la baleine, la souris, la guenon, la truie, la chèvre, la fouine, la blatte, la douve du foie … ?

L’animalisation est toujours un peu vexante, pour une fois ils n’ont pas collé de seins ni de string à une girafe , ni mis un animal chargé de sous entendu érotique, ni un exemple de mère dévouée, ni choisi une femelle soumise au mâle … je trouvait ca sympas.

La hyène, ca rigole, ca se débrouille entre copines, ca prend ce qui passe, ca se laisse pas marché sur les pieds. Je le demande sérieusement, qu’est-ce qu’il aurait fallu de mieux comme animal pour figurer un crash-test féministement correcte de copines-bestioles sur canapé qui est le principe de cette réclame ?

Répondre
seb. 24 septembre 2012 - 08:12

Je crois que cette marque a utilisé un phoque ou une otarie comme métaphore de l’adolescent oisif et avachi sur son canapé. Flatteur … ?

Je ne pense pas que l’objet de cette publicité soit de donner une image fidèle et représentative de toutes les femmes, si tenté, d’ailleurs, que cela soit possible.

N’en déplaise à certains, tous ceux qui ont vu cette pub y ont reconnu des femmes de leur entourage, tout comme pour la pub avec l’adolescent. Ils n’y ont pas pour autant vu une définition du genre féminin ou des adolescents.

Les femmes doivent-elles être nécessairement représentées de manière flatteuse dans les médias ? Est-il choquant de représenter une femme qui soit stupide, méchante, trop prude, libidineuse, vénale, superficielle… ? Il y a une trop grande diversité de comportement humains pour que la représentation des (de ?) femmes soit toujours flatteuse et/ou fasse l’unanimité.

Ce qui est autrement plus problématique, me semble-t-il, c’est cette tendance récurrente que l’on retrouve souvent sous des propos féministes, à dénoncer la représentation DE femmes comme étant la représentation DES femmes.
Si je ne craignais qu’une note d’humour soit ici encore mal interprétée, je dirai que même les femmes ont le droit d’avoir des défauts.

Vous dites vouloir dénoncer les stéréotypes sur les femmes à travers les médias, alors que dans les faits, il semble que vous cherchiez à un en imposer un en ne dénonçant que les images négatives des femmes ou celles auxquelles il vous est impossible de vous identifier. Toutes les femmes ne se ressemblent pas, et sûrement vous est-il arrivé de n’avoir que peu de sympathie pour certaines d’entre elles. Celles-ci doivent-elles pour autant être privées de toutes représentations médiatiques ?

Répondre
Lidia 9 octobre 2012 - 18:51

« seb. »
Vous dites vouloir dénoncer les stéréotypes sur les femmes à travers les médias, alors que dans les faits, il semble que vous cherchiez à un en imposer un en ne dénonçant que les images négatives des femmes ou celles auxquelles il vous est impossible de vous identifier. Toutes les femmes ne se ressemblent pas, et sûrement vous est-il arrivé de n’avoir que peu de sympathie pour certaines d’entre elles. Celles-ci doivent-elles pour autant être privées de toutes représentations médiatiques ?

L’infatigable masculiniste Seb est de retour, quand il ne fait pas l’apologie de la prostitution il milite pour qu’on ai le droit de représenter les femmes de manière négative aussi ( car c’est bien connu, elles sont majoritairement représentées de manière positive…). Qu’est-ce qu’on se marre sur ce site!

Répondre
Seb. 10 octobre 2012 - 10:27

« Lidia »

L’infatigable masculiniste Seb est de retour, quand il ne fait pas l’apologie de la prostitution il milite pour qu’on ai le droit de représenter les femmes de manière négative aussi ( car c’est bien connu, elles sont majoritairement représentées de manière positive…). Qu’est-ce qu’on se marre sur ce site!

Je ne me rappelle pas avoir discuté avec vous, ou alors vous avez changé de pseudo. Je ne me considère pas du tout comme masculiniste, j’ai eu l’occasion de discuter avec certains d’entre eux, et ils sont aussi bornés et binaires que les féministes auxquels je m’oppose. Je ne suis pas pour la prostitution mais pour le droit de se prostituer, de la même manière que je ne suis pas remplie d’une joie incommensurable à chaque avortement mais que je suis fermement favoable au droit à l’avortement. Si vous être convaincue qu’être favorable au droit de se prostituer et qu’être féministe est incompatble que vous suggère de lire ceci : http://www.vacarme.org/article392.html ou encore les débats sur ce sujet qu’il y a eu dans l’organisation Prochoix.

Donc c’est bien gentil de traiter tel ou tel d’hérétique, mais cela ne fait pas avancer le débat. Depuis quelques années, à chaque fois qu’un message publicitaire pourrait éventuellement porté atteinte à l’image de LA femme, on retrouve cette publicité critiquée par un grand nombre de mouvements féministes, chose qui serait en soit impossible si LES femmes étaient aussi souvent représentées de manière négative. Et donc le coeur de ma critique consistait à dire qu’au prétexte de dénoncer une image définie de la femme, on cherhait à en imposer une autre qui serait tout aussi fermée et artificielle.

Répondre

Laisser un commentaire