Traitement journalistique exemplaire d’un féminicide à Auch

« On ne tue pas par jalousie mais par choix », un article de La Dépêche reprenant le réquisitoire de l’avocate générale ne laisse aucune place à l’idée de « crime passionnel »

C’est assez rare pour être remarqué. Quelques jours après que le Trumblr #LesMotsTuent ait compilé 350 articles de presse atténuant des crimes sexuels ou meurtres de femmes par leur conjoint, un article du quotidien régional La Dépêche évite tous les écueils possibles. Même les reprises des propos de l’avocate du meurtrier ne jouent pas la carte du « crime passionnel »

Le journaliste Bernard Ducom raconte la condamnation par la cour d’assises du Gers, d’un homme…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php