Accueil MédiasBruits et chuchotements Tweets à Élise : avec des couilles

Tweets à Élise : avec des couilles

par Isabelle Germain

Pour faire part de leur admiration à la journaliste, les acteurs des réseaux sociaux l’ont félicitée pour ses « couilles ».


Mardi 11 juin sur France 2, une émission pilotée par la journaliste Élise Lucet (présentée ici), a défrayé les réseaux sociaux. « Cash investigation » enquêtait sur l’évasion fiscale. Pugnace, connaissant ses dossiers, tenant tête à ceux qui voulaient entraver son enquête, la journaliste et son équipe ont bluffé le public.

Et ce qui devait arriver arriva : dans le concert de louanges joué sur les réseaux sociaux, le mot « couilles » bruissait de partout. Parmi les tweets à Elise, le plus partagé fut : « Elise Lucet c’est un peu Pujadas avec des couilles et une carte de presse  ». Il y eut d’autres variations. Poli : « Lucet respect Madame, excusez moi ça c’est vraiment avoir des couilles !!!». Acrobatique : « Elise Lucet qui pose ses couilles sur la table ». Redondant : « J’ai pas vu Cash Investigation mais je sais qu’Elise Lucet a des couilles depuis que j’ai vu son docu « Viols d’enfants, la fin du silence ? » » Révélation : « Élise Lucet elle a des couilles ! #cashinvestigation la 1ère émission qui me réconcilie avec le journalisme » etc… Jusqu’à ce qu’Isabelle Alonso tente de siffler la fin de la récré « Réception de plusieurs tweets sur les « couilles » de Lucet ??? C’est des ovaires. Pour ceux qui savent pas. »

On en est encore là en 2013 : même sur les réseaux sociaux dont les acteurs sont supposés être jeunes et modernes, pugnacité reste synonyme de virilité ; les qualités déployées par Élise Lucet ne peuvent être prêtées qu’à un homme…

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS

Face à Le Pen, Lapix scotche les médias

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

2 commentaires

GUILLOT Aline 14 juin 2013 - 07:01

Pourquoi cette image perdure-t-elle alors que nous sommes surement très nombreuses à avoir constaté que ces attributs ne sont pas le siège du véritable courage ?

Répondre
MEP 17 juin 2013 - 12:11

Surtout que si les hommes ont un point faible évident, c’est bien celui-là ^^

Répondre

Laisser un commentaire