Accueil Culture Ulysse cède la place à Pénélope dans Télérama

Ulysse cède la place à Pénélope dans Télérama

par Isabelle Germain

L’emblème des critiques prend un visage de femme après 72 ans de règne d’Ulysse. Fin du « male gaze » ?

Révolution à Télérama ! Le « petit bonhomme », qui grimaçait ou souriait au gré des critiques, est remplacé par un personnage féminin. Les lectrices et lecteurs de l’hebdomadaire, habitué.es à Ulysse vont s’habituer désormais à Pénélope.

Le nouveau visage dessiné prend les traits d’une femme coiffée d’un chignon. Et c’est la créatrice de BD Pénélope Bagieu, connue pour ses œuvres féministes, qui a dessiné ce nouveau visage de la critique.

Lire : LES CULOTTÉES EN SÉRIE ANIMÉE CONTRE L’EFFET MATILDA

Désormais Pénélope aura un chignon, une frange crantée qui se soulève parfois ou des cœurs dans les yeux qui exprimeront la teneur de la critique en un clin d’œil.

C’est une double première : première fois que cet emblème est dessiné par une femme et première fois qu’il prend les traits d’une femme. Ulysse a régné 72 ans et a changé plusieurs fois de visage avec plusieurs dessinateurs-hommes- différents. Le dernier était Riad Sattouf, un auteur engagé.

Lire : 100 CRÉATRICES DE BD VALENT MOINS QU’UN AUTEUR

Est-ce la fin du « male gaze », regard masculin exclusif sur la culture ? La présidente de Télérama, Catherine Sueur ne va pas jusqu’à le dire ainsi mais sur France Info, elle assure : « On est à une époque où la place des femmes est affirmée, et qu’un tel emblème devienne féminin, ça nous plaisait ».

Cette évolution se produit à un moment où les instances de consécration commencent à se féminiser dans le milieu de la culture. (lire ci-dessous)

Pénélope Bagieu parle de Pénélope dans cette vidéo de Télérama

Lire aussi dans Les Nouvelles News
JULIE DOUCET REMPORTE LE GRAND PRIX DE LA BD D’ANGOULÈME

LE LION D’OR À AUDREY DIWAN POUR UN FILM SUR L’AVORTEMENT. RÉVOLUTION FÉMINISTE AU CINÉ

CANNES : LE SYLLOGISME DU MÉPRIS (2012)

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire