Accueil Culture Une flûtiste inaugure la loi égalité salariale à Boston

Une flûtiste inaugure la loi égalité salariale à Boston

par La rédaction

Boston Symphony Hall ,Wikimedia Commons

Elisabeth Rowe, flûte solo, attaque en justice son employeur, l’Orchestre symphonique de Boston aux Etats-Unis, en vertu d’une loi promulguée le 1er juillet 2018.

Elizabeth Rowe n’aura pas trainé. Une loi sur l’égalité salariale dans le Massachusetts vient enfin d’être promulguée. Et la flutiste, soliste du Boston Symphony Orchestra (BSO) a déjà entamé une action en justice. Elle a eu le temps de se préparer et de bien s’informer sur les salaires à poste comparable puisque la loi attendait d’être promulguée depuis mai 2016

Selon le Boston Herald, Elizabeth Rowe, qui a rejoint le BSO en 2004 après avoir remporté une audition aveugle pour le rôle de première flûte, a demandé pendant des années à recevoir le même salaire que le hautbois solo, soit 280.484 dollars sur l’année. Elle est payée 70000 dollars de moins que son homologue masculin. Mais l’orchestre n’a rien voulu entendre. Selon CNN, le hautboïste avait négocié dès le départ des augmentations salariales annuelles garanties tandis que la soliste ne l’avait pas fait.

Elisabeth Rowe se dit attristée de devoir faire un procès mais c’est manifestement la seule solution. L’orchestre, qui ne veut pas commenter le litige en cours, affirme se lancer dans une politique d’égalité salariale entre femmes et hommes. Ce qui est désormais une obligation légale dans le Massachusetts…

Lire aussi dans Les Nouvelles NEWS

Égalité salariale : l’obligation de résultats validée par l’Assemblée

Pour l’égalité salariale, un “plan d’action” européen peu concret

Le 3 novembre, nouvelle journée de l’égalité salariale

Égalité salariale : et si les filles commençaient à travailler dès 9 ans ?

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire