Accueil Politique & SociétéÉducation Universités : les missionnaires de l’égalité

Universités : les missionnaires de l’égalité

par Marina Fabre
Universite_Egalite

Photo Chris Wait [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

A l’université (comme ailleurs), plus les études sont prestigieuses, plus les postes sont importants, moins on trouve de femmes. Et le harcèlement sexuel sévit. Fruit d’une culture de l’inégalité invisible et ancienne, ces discriminations sont difficiles à combattre.

Depuis deux ans, la loi impose aux universités françaises d’installer une mission « égalité entre les hommes et les femmes ». Mais cette généralisation est encore loin d’être une évidence.

Les Nouvelles NEWS ont enquêté auprès de chargées de mission égalité dans des universités un peu partout en France. Elles racontent leurs actions, mais aussi les difficultés à les mener, entre isolement et manque de moyens.

« Je constate souvent une forme d’indifférence, voire d’exaspération, sous prétexte que l’université n’est pas responsable du sexisme ambiant », témoigne l’une d’elles.
« Le nerf de la guerre reste le soutien de l’équipe présidentielle, essentiel pour voir ses actions aboutir », juge une autre.

Enquête et témoignages à retrouver ici : Chargé.e.s de mission égalité en quête de liberté

La pionnière en matière de politique d’égalité femmes/hommes, c’est l’université Paris 7 Diderot. Nous avons rencontré celles qui travaillent dans son pôle Égalité, et qui ont déjà engagé nombre d’actions, avec des avancées concrètes. Mais, même là, des discriminations peuvent passer sous le radar. Les Nouvelles NEWS ont ainsi remarqué que des employées enceintes se voyaient rogner des congés. Et le futur n’est pas si rose : à partir de 2017, l’argent risque de manquer. Sans parler de la volonté politique. Notre reportage : Paris Diderot, le bon élève de l’égalité à l’université

Au cœur des politiques menées par ces missions Égalité : la lutte contre le harcèlement sexuel. Comment est-elle menée, face à ce qui reste un tabou ? C’est le dernier volet de notre dossier : La lente mise au jour du harcèlement sexuel à l’université

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire