Accueil Politique Violences faites aux femmes : Robert Ménard frappe encore

Violences faites aux femmes : Robert Ménard frappe encore

par La rédaction

Tollé contre le maire de Béziers après une nouvelle campagne d’affichage banalisant le féminicide. Marlène Schiappa dénonce une campagne « odieuse » et annonce avoir saisi le préfet.


 

Choquer pour exister. C’est, apparemment, le credo de Robert Ménard. Et le maire d’extrême droite de Béziers l’a à nouveau appliqué, lundi 11 décembre. Il a dévoilé une campagne d’affichage pour réclamer le passage d’une nouvelle ligne de TGV dans sa ville. Une série d’affiches moches, dont l’une a aussitôt suscité un tollé. Et pour cause. Elle montre une femme attachée sur des rails, paniquée, un train arrivant vers elle, et ce message : « Avec le TGV, elle aurait moins souffert ».

Un message d’autant plus choquant qu’il rappelle un féminicide récent : en juin dernier, dans l’Eure-et-Loire, un homme avait tué son épouse en l’attachant aux rails d’un TGV avant de se suicider.

Parmi les nombreux messages indignés devant l’affiche de la ville de Béziers, celui de l’ancienne ministre des Droits des femmes, Laurence Rossignol, qui réclame des poursuites judiciaires.

 

Dénonçant une campagne « odieuse », la Secrétaire d’État chargée des Droits des femmes a indiqué avoir saisi le Préfet « afin que tous les recours possibles soient étudiés et activés ».

 

 

Ce n’est pas la première fois, loin de là, que Robert Ménard et sa ville de Béziers profitent d’une opération de communication – donc de l’argent public – pour banaliser les violences faites aux femmes. En septembre dernier, une campagne d’affichage mettait en scène un homme étranglant une femme. Et à l’été 2015, c’est le magazine de la ville qui utilisait une double image d’homme fessant une femme pour illustrer ses victoires judiciaires contre la LDH.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire