Accueil Sport Voile des footballeuses adopté à l’unanimité

Voile des footballeuses adopté à l’unanimité

par Isabelle Germain
FIFA

Photo du site Fifa.com illustrant l’article : L’IFAB prend trois décisions historiques à l’unanimité

Une assemblée de dirigeants du football mondial déroge à ses propres règles pour accepter le voile pour les filles.


 

C’était le voile ou la censure… L’alternative perdante-perdante laissée aux footballeuses de certains pays n’a pas beaucoup ému l’International Football Association Board (IFAB), organe garant des lois du jeu de la FIFA (fédération internationale du foot), qui a fini par céder aux demandes de la Confédération asiatique (AFC) et du Prince Ali Bin al Hussein de Jordanie, un des six vice-présidents de la Fifa.

La décision d’autoriser le voile sur les terrains de foot, quasiment prise en mars dernier, a été adoptée à l’unanimité des présents (voir photo ci-dessus) lors d’une réunion de l’IFAB à Zurich le 5 mars. Une décision prise dans la foulée de deux autres concernant des sujets aussi cruciaux pour les droits humains que la technologie sur la ligne de but ou l’arbitre assistant additionnel.

Oubliées donc les règles de la FIFA, selon lesquelles « l’équipement de base obligatoire ne doit présenter aucune inscription politique, religieuse ou personnelle. »

Discrimination, stigmatisation, euphémisation

C’est un coup dur pour les valeurs universelles du sport et les droits des femmes. Les associations féministes qui ont tenté de mobiliser l’opinion sans être beaucoup relayées par les médias, expriment leur stupeur : « La FIFA bafoue la neutralité du sport et introduit l’inégalité entre les footballeuses. » écrit par exemple la Ligue du droit international des femmes. « En prenant cette décision, non seulement ils mettent en danger les joueuses musulmanes qui résistent encore, mais ils introduisent une discrimination entre les porteuses du costume islamiste et les autres. Enfin ils acceptent l’introduction d’un signe qui stigmatise le corps de toutes les femmes. »

Mais le monde du foot ne semble pas mesurer la gravité de cette décision. Le célèbre commentateur sportif Pierre Ménes l’a annoncé en ces termes sur twitter : « La FIFA autorise aussi le port du voile intégral. Ça doit être pratique pour le jeu de tête …. »

A celles qui l’interpellent pour faire remarquer qu’il ferait mieux d’utiliser sa notoriété à autre chose qu’un trait d’humour vaseux, il répond que les réactions à son tweet font peur… Peur de qui, de quoi ? Cet art de retourner les situations fait partie de l’entreprise d’euphémisation des questions concernant les droits des femmes.

 

Photo du site Fifa.com illustrant l’article : L’IFAB prend trois décisions historiques à l’unanimité

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Le foulard marque des points sur les terrains de foot

Vers la présence de Saoudiennes aux JO

La FIFA tendre avec le voile

Footballeuses voilées bannies des JO

Foot : les Lyonnaises invisibles

Pub olympique pour la mère sacrificielle

 

23 commentaires

Ajuga 6 juillet 2012 - 12:45

que voulez-vous, les droits humains en général et ceux des femmes en particulier quelle importance par rapport aux masses de pétro-dollards, hein ?
Les joueuses porteront un foulard, les saoudiens envoient UNE femme aux JO, mais ça rapporte un max, c’est bien ça l’important, non ? panem et circences et pognon.

Répondre
de produnfis 6 juillet 2012 - 12:57

ha ben oui, avec la photo, c’est tout de suite plus clair !

Répondre
Ninhursag 6 juillet 2012 - 13:11

Toutes ces vieux mâles n’ont visiblement que faire de l’intégrité et la dignité des femmes. Les règles de la FIFA ont été établies uniquement pour les hommes, c’est ca ?

Répondre
Aude 6 juillet 2012 - 13:59

Bon il y a quand même une bonne nouvelle, c’est que les joueuses voilées pourront jouer. Parfois (souvent) elles sont forcées de porter le voile, sinon elles n’ont pas le droit de jouer.
Je préfère voir une femme voilée, que ne pas la voir du tout car elle est enfermée chez elle …
Mais bon il faut que ce soit une situation temporaire ! Il faut obliger ces pays a évoluer maintenant …

Répondre
mazas 6 juillet 2012 - 18:09

qu’est ce que ça peut foutre ?

Répondre
Lili 7 juillet 2012 - 08:26

J’aimerais bien savoir combien de millions de dollars les pays islamistes versent à la Fifa, voire à certaines fédérations… Heureusement, la FFF s’est prononcée contre le voile sur les terrains français….

Espérons que, à l’image du poing levé des Blacks Panthers aux JO de 1968, une femme ou une équipe oseront enlever le voile sur le terrain ou le podium aux JO de Londres ou à une autre compétition.

Parce que ne nous leurrons pas, tant qu’il n’y a pas ce genre de signe médiatique fort, on ne peut pas « obliger ces pays à évoluer », ce sont des Etats souverains, même s’ils ne sont pas démocratiques.

Répondre
Lili 7 juillet 2012 - 08:39

Bizarre, mon com n’a pas été enregistré la dernière fois…

Bref je disais que j’aimerais bien savoir combien de millions de pétrodollars sont versés par les pays islamistes à la FIFA… Voire à certaines fédérations…

En France, la FFF a refusé les joueuses voilées sur les terrains… Ouf.

Il n’y a plus qu’à espérer que, comme le poing levé des Black Panthers aux JO de 1968, une femme ou une équipe féminine profite d’un podium ou d’un terrain pour enlever leur voile. Parce que sans ce genre de signe fort, personne ne dira rien et non, Audele, on ne peut pas « obliger ces pays à évoluer », car ce sont des Etats souverains, quoique non démocratiques.

La FIFA reste une organisation privée, et donc on peut faire pression sur elle mais c’est limité.

Répondre
Montetino 8 juillet 2012 - 09:56

Signes religieux autorisés ? Les footballeuses des autres pays pourraient porter elles aussi un signe, par exemple celui du féminisme et de la laïcité. Un bandana blanc, avec annonce dans les médias. On aurait donc des batailles de signes…

Répondre
Co 8 juillet 2012 - 10:58

Bonjour à tous et toutes! Je me sens toujours profondément attristée lorsque des journalistes femmes et féministes se positionnent de façon claire pour l’exclusion de joueuses (voilées). Je me dis que c’est une autre forme de violence, en plus de la violence machiste ordinaire. On parle d’elles mais personne ne leur parle d’égale à égale. Que pensent-elles de cet « uniforme »? Pire ou mieux que la minjuppe-culotte du tennis qui se soulève à chaque mouvement?
Je ne suis pas duppe: sur 11 joueuses, une au moins ne doit pas « choisir » ce voile. Mais pour moi, le plus important, c’est les respecter à elles: comme professionnelles du football, comme femmes qui ont une opinion sur ce qui leur arrive, comme sujet capable de se surpasser. J’espère qu’elles gagneront et que leurs trophés serviront pour qu’elles puissent ELLES faire évoluer leur propre société, dans le sens qu’elles elles veulent: pas forcément sur le sujet du voile, il y aura d’autres choses, peut être, à faire évoluer avant.
Nos valeurs « universelles » sont-elles supérieures à celles d’autres personnes, d’autres peuples? Ne serait-ce pas encore une forme de supériorité occidentale qui se dit avancée parce que laïque? Les féministes occidentales, sans douter de leurs valeurs, peuvent aussi nuire à la reconnaissance d’autres femmes. Regardons ce qui arrive chez nous à des femmes « brillantes » comme Dati, Royal et Aubry. N’oublions pas les photos de la place Tahrir (‏ميدان التحرير): certaines de ces femmes étaient voilées. Qu’elles soient voilées et révolutionnaires ou footeuses, Respect (Aretha Francklin)! Je vous recommande le livre, L’Islam dévoilé, de Nazanín Amirian et Martha Zein.

Répondre
de produnfis 8 juillet 2012 - 20:24

si on avait la certitude que toutes les femmes qui portent le voile le fasse par choix et si le voile n’était qu’un signe religieux, je souscrirais volontiers à vos propos. Mais ce n’est pas le cas.
Les féministes occidentales se révoltent autant contre ceux qui veulent imposer le voile que contre les réactionnaires qui veulent supprimer l’avortement dans les pays occidentaux

Répondre
Co 9 juillet 2012 - 08:05

« de produnfis »
si on avait la certitude que toutes les femmes qui portent le voile le fasse par choix et si le voile n’était qu’un signe religieux, je souscrirais volontiers à vos propos. Mais ce n’est pas le cas.
Les féministes occidentales se révoltent autant contre ceux qui veulent imposer le voile que contre les réactionnaires qui veulent supprimer l’avortement dans les pays occidentaux

C’est pour cela que pour avoir la certitude, il faut leur parler, dialoguer avec elles, établir une relation avant de juger. De la même manière que quand je vois des seins refaits, des lèvres refaites, j’essaie de ne pas juger et de rentrer en relation (je n’y arrive pas toujours hélas car pour moi c’est aussi de la soumission). Il serait intéressant de voir qui sont ces footeuses. Elles n’ont pas la parole dans ces articles. Merci deprofundis pour votre opinion, de tout coeur.

Répondre
Aude 9 juillet 2012 - 09:26

La question n’est pas que là.
Un signe religieux dans le football n’a pas sa place …

« Co »
Bonjour à tous et toutes! Je me sens toujours profondément attristée lorsque des journalistes femmes et féministes se positionnent de façon claire pour l’exclusion de joueuses (voilées). Je me dis que c’est une autre forme de violence, en plus de la violence machiste ordinaire. On parle d’elles mais personne ne leur parle d’égale à égale. Que pensent-elles de cet « uniforme »? Pire ou mieux que la minjuppe-culotte du tennis qui se soulève à chaque mouvement?
Je ne suis pas duppe: sur 11 joueuses, une au moins ne doit pas « choisir » ce voile. Mais pour moi, le plus important, c’est les respecter à elles: comme professionnelles du football, comme femmes qui ont une opinion sur ce qui leur arrive, comme sujet capable de se surpasser. J’espère qu’elles gagneront et que leurs trophés serviront pour qu’elles puissent ELLES faire évoluer leur propre société, dans le sens qu’elles elles veulent: pas forcément sur le sujet du voile, il y aura d’autres choses, peut être, à faire évoluer avant.
Nos valeurs « universelles » sont-elles supérieures à celles d’autres personnes, d’autres peuples? Ne serait-ce pas encore une forme de supériorité occidentale qui se dit avancée parce que laïque? Les féministes occidentales, sans douter de leurs valeurs, peuvent aussi nuire à la reconnaissance d’autres femmes. Regardons ce qui arrive chez nous à des femmes « brillantes » comme Dati, Royal et Aubry. N’oublions pas les photos de la place Tahrir (‏ميدان التحرير): certaines de ces femmes étaient voilées. Qu’elles soient voilées et révolutionnaires ou footeuses, Respect (Aretha Francklin)! Je vous recommande le livre, L’Islam dévoilé, de Nazanín Amirian et Martha Zein.

Répondre
Aude 9 juillet 2012 - 09:28

« mazas »
qu’est ce que ça peut foutre ?

La religion doit rester de l’ordre de la vie privée …
De plus, une partie de ses femmes sont forcées de porter le voile, c’est notre devoir de supporter que des les aider. Et interdire n’est pas une façon d’aider, mais autoriser non plus

Répondre
Gabrielle 10 juillet 2012 - 06:24

je suis aussi de celles qui estiment que l’interdiction du voile pour les matchs internationaux frappait d’abord les joueuses, qui n’ont pas d’autre choix que d’apparaitre voilees.
je pense meme que les instances iraniennes n’etaient pas si tristes que ca que leurs footballeuses soient interdites de stade. apres tout, le sport feminin est un premier pas vers l’emancipation…

en revanche, je suis soulagee que la FFF continue d’interdire le voile pour les joueuses licenciees en France. le contexte nous oblige a user de deux poids, deux mesures.

oui c’est genant, non ce n’est pas l’ideal.
mais les footballeuses iraniennes vont pouvoir disputer leurs JO, et pour qui a vu « Football under cover », elles seront soutenues a fond par leurs compatriotes femmes! (et hommes, s’ils ont le droit de voir les matchs…)

Répondre
isabelle germain 10 juillet 2012 - 07:32

« Gabrielle »
je suis aussi de celles qui estiment que l’interdiction du voile pour les matchs internationaux frappait d’abord les joueuses, qui n’ont pas d’autre choix que d’apparaitre voilees.
je pense meme que les instances iraniennes n’etaient pas si tristes que ca que leurs footballeuses soient interdites de stade. apres tout, le sport feminin est un premier pas vers l’emancipation…

en revanche, je suis soulagee que la FFF continue d’interdire le voile pour les joueuses licenciees en France. le contexte nous oblige a user de deux poids, deux mesures.

oui c’est genant, non ce n’est pas l’ideal.
mais les footballeuses iraniennes vont pouvoir disputer leurs JO, et pour qui a vu « Football under cover », elles seront soutenues a fond par leurs compatriotes femmes! (et hommes, s’ils ont le droit de voir les matchs…)

Bien sûr c’est mieux que de ne pas jouer, mais on aurait pu espérer une mobilisation plus grande des instances du foot et des médias. A On est dans une alternative perdante/perdante. Et la décision de la FFF ne résoud rien non plus, les filles obligées de porter le voile resteront chez elles… Le problème n’est pas tant la décision prise que l’absence de conscience politique de ceux qui la prennent.

Répondre
Gabrielle 10 juillet 2012 - 08:53

Isabelle, je sais bien.
toutes ces discussions se font par-dessus les joueuses…

sur qu’il s’en trouve, des vieux tromblons de la FIA, pour grommeler qu’a l’epoque ou les bonnes femmes ne jouaient pas au foot on avait moins de problemes.
alors leur demander une reflexion sur les consequences politiques de leurs actes…

Répondre
gerard.stein@gmail.com 10 juillet 2012 - 08:57

J’ai pu constater que de nombreuses femmes non musulmanes dans le monde se réjouissent d’apprendre que des musulmanes sont acceptées, même dans leur propre tenue, de jouer au foot… Et oui il y a aussi des musulmanes sur terre (près de 1 milliard et cela augmente régulièrement). Cet évènement médiatique va permettre à de nombreuses femmes dans le monde de participer aux JO, et à beaucoup de jeunes musulmanes de s’entraîner avec l’accord de leurs proches, c’est super.
C’est super intelligent d’avoir accepté qu’elles puissent être présentes aux JO, ceux qui l’ont permis sont des très grands défenseurs des femmes. Je trouve que c’est inutile d’aller chercher une raison économique pour l’expliquer, même si c’est exact.
Avez vous oublié = avoir les seins nus sur une plage générait systématiquement l’arrivée de la gendarmerie et maintenant ……..

Répondre
Alex 10 juillet 2012 - 09:08

Et maintenant… il n’y a presque plus de femmes aux seins nus sur les plages… Un lien avec le porte du voile intégral ?

« gerard.stein@gmail.com »
J’ai pu constater que de nombreuses femmes non musulmanes dans le monde se réjouissent d’apprendre que des musulmanes sont acceptées, même dans leur propre tenue, de jouer au foot… Et oui il y a aussi des musulmanes sur terre (près de 1 milliard et cela augmente régulièrement). Cet évènement médiatique va permettre à de nombreuses femmes dans le monde de participer aux JO, et à beaucoup de jeunes musulmanes de s’entraîner avec l’accord de leurs proches, c’est super.
C’est super intelligent d’avoir accepté qu’elles puissent être présentes aux JO, ceux qui l’ont permis sont des très grands défenseurs des femmes. Je trouve que c’est inutile d’aller chercher une raison économique pour l’expliquer, même si c’est exact.
Avez vous oublié = avoir les seins nus sur une plage générait systématiquement l’arrivée de la gendarmerie et maintenant ……..

Répondre
gerard.stein@gmail.com 10 juillet 2012 - 10:00

Cher Alex, « c’était un exemple d’évolution chez nous, le principal c’est que cette décision va permettre à des millions de jeune filles de faire du sport avec l’accord de leurs proches, n’est ce pas?

[quote name= »Alex »]Et maintenant… il n’y a presque plus de femmes aux seins nus sur les plages… Un lien avec le porte du voile intégral ?

Répondre
Lili 11 juillet 2012 - 07:59

« c’était un exemple d’évolution chez nous, le principal c’est que cette décision va permettre à des millions de jeune filles de faire du sport avec l’accord de leurs proches, n’est ce pas? « 

Ben bien sûr, parce que les hommes, eux ils ont besoin de l’accord de leurs proches pour faire du sport? Non mais vous vous rendez compte de ce que vous dites?

Répondre
gerard.stein@gmail.com 11 juillet 2012 - 20:46

« Lili »
« c’était un exemple d’évolution chez nous, le principal c’est que cette décision va permettre à des millions de jeune filles de faire du sport avec l’accord de leurs proches, n’est ce pas? « 

Ben bien sûr, parce que les hommes, eux ils ont besoin de l’accord de leurs proches pour faire du sport? Non mais vous vous rendez compte de ce que vous dites?

Chere Lili,
Je me rend bien compte de ce que je dis oui, les hommes dans des pays comme l’Arabie Saoudite, les Emirats, … et bien d’autres pays que je connais pour y avoir vécu, les hommes n’ont oas besoin de l’accord de leurs proches pour faire du sport, mais les femmes ne font pas de sport et ce petit pas va donner l’exemple, et c’est cela que je trouve formidable, l’Arabie Saoudite envoie une cavalière de très bon niveau, je vous fais le pari que pour les prochains JO elles seront plusieurs et je m’en réjouis .

Répondre
gerard.stein@gmail.com 11 juillet 2012 - 21:12

« gerard.stein@gmail.com »

« Lili »
« c’était un exemple d’évolution chez nous, le principal c’est que cette décision va permettre à des millions de jeune filles de faire du sport avec l’accord de leurs proches, n’est ce pas? « 

Ben bien sûr, parce que les hommes, eux ils ont besoin de l’accord de leurs proches pour faire du sport? Non mais vous vous rendez compte de ce que vous dites?

Chere Lili,
Je me rend bien compte de ce que je dis oui, les hommes dans des pays comme l’Arabie Saoudite, les Emirats, … et bien d’autres pays que je connais pour y avoir vécu, les hommes n’ont oas besoin de l’accord de leurs proches pour faire du sport, mais les femmes ne font pas de sport et ce petit pas va donner l’exemple, et c’est cela que je trouve formidable, l’Arabie Saoudite envoie une cavalière de très bon niveau, je vous fais le pari que pour les prochains JO elles seront plusieurs et je m’en réjouis .

et puis je vous conseille d’aller lire cet article pour mieux comprendre ce que je voulais dire
http://edition.cnn.com/2012/07/05/sport/saudi-women-basketball/index.html?goback=%2Egde_3608112_member_131884764

Répondre
Cultive ton jardin 27 juillet 2012 - 06:43

Dans certains pays, les femmes se battent courageusement pour avoir le droit de jouer au foot. Se coiffer d’un voile pour avoir ce droit est quand même, pour elles, une immense victoire. Faut-il que ces courageuses, prises entre l’arbre et l’écorce, entre les « principes » féministes et la haine misogyne de leur société se voient finalement refuser ce droit conquis durement?

« LA » femme n’existe pas. Seules existent des femmes de chair et de sang qui font ce qu’elles peuvent pour détourner les intervalles de liberté qu’on leur a laissé. Comme toujours, et c’est comme ça qu’elles font avancer le monde. On se trompe de combat si on ne comprend pas ça.

Répondre

Laisser un commentaire