Accueil International Zuzana Čaputová, huitième dirigeante dans l’Union européenne

Zuzana Čaputová, huitième dirigeante dans l’Union européenne

par La rédaction


Zuzana Čaputová –Wikimedia Commons

Avec l’élection de Zuzana Čaputová, présidente de la République de Slovaquie, huit pays de l’Union européenne sur 28 sont dirigés par une femme

Avec 58,40% des voix au second tour face au candidat du parti au pouvoir, Maroš Šefčovič, Zuzana Čaputová , est devenue la première femme présidente de la Slovaquie le 30 mars 2019. Libérale, pro-européenne, pro-avortement, défenseure des droits des LGBT, cette avocate de 45 ans, activiste écologiste a reçu le prix Goldman, sorte de prix Nobel de l’environnement ( Claire Nouvian, une des fondatrices du mouvement Place Publique a reçu ce prix en 2018). Son parti, Slovaquie Progressiste, a surgi dans le paysage politique slovaque il y a à peine un an  Elle  incarne le changement face à l’extrême droite slovaque.

Elle est la huitième femme à être présidente d’un pays de l’Union européenne. L’AFP a dressé la liste de celles qu’elle rejoint dans ce club fermé. La chancelière allemande Angela Merkel, élue pour la première fois en 2005, a attaqué son quatrième mandat il y a un an. Souvent citée parmi les femmes les plus puissantes du monde, elle était la première femme à accéder à ces fonctions dans son pays. En mai 2009, en Lituanie, Dalia Grybauskaite, une ancienne commissaire européenne, a été élue à la présidence. Elle était aussi la première femme à occuper ce poste dans son pays. À Malte, Marie-Louise Coleiro Preca a été élue présidente en avril 2014 sur proposition du Premier ministre. Mais c’est ce dernier qui détient l’essentiel du pouvoir exécutif. En Croatie, la conservatrice Kolinda Grabar Kitarovic a été élue en janvier 2015. Elle est la première femme élue présidente au suffrage universel dans les Balkans. En juillet 2016, Theresa May est devenue la deuxième femme à diriger le Royaume-Uni, après Margaret Thatcher… Mais elle ne devrait plus rester à ce poste très longtemps. A cause du Brexit, elle a évoqué son départ et tous les candidats à sa succession sont des hommes.  En Estonie, en octobre 2016, Kersti Kaljulaid est devenue la première présidente de l’ancienne république soviétique. En janvier 2018 l’eurodéputée social-démocrate Viorica Dancila est devenue la première femme dirigeante de la Roumanie.

Hors Union européenne, des femmes sont aussi à la tête de trois pays du continent : l’Islande, la Norvège et la Serbie.

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire