CNN… et maintenant les femmes de ménage

François Hollande ? « C’est une nullité dans le numérique. Et il s’est contenté de nous envoyer sa femme de ménage. » Ces propos fleuris rapportés par le magazine Challenges sont ceux du patron de Rentabiliweb, Jean-Baptiste Descroix-Vernier, qui est aussi vice-président du Conseil National du numérique (CNN) et supposé, à ce titre, rencontrer tous les candidats à la présidentielle. Ils visent Fleur Pellerin, conseillère à l’économie numérique du candidat socialiste. L’homme conteste la citation, affirme attaquer en justice  le magazine économique mais, selon Rue89, d’autres journalistes présents au débat organisé par l’Association des auditeurs des sessions nationales de l’IHEDN, où il s’exprimait confirment le dérapage.

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour ajouter cet article à votre classeur.

css.php