Pas de grossesse après un viol ? Un élu fait scandale aux USA

Todd_Akin_official_109th_Congress_photo
Todd Akin en 2007, photo officielle du Congrès

Selon Todd Akin, candidat au Sénat dans le Missouri, le corps empêche la conception après un « viol véritable ». Un nouvel élément dans la bataille politique aux Etats-Unis sur la question de la "guerre aux femmes".


 

L'élu républicain du Missouri Todd Akin n'y est pas allé par quatre chemins pour légitimer son opposition à l'avortement, même en cas de viol : les grossesses en cas de viol sont « très rares », et ce sont des médecins qui le disent, a-t-il affirmé dimanche 19 août lors d'une émission sur une chaîne de télévision locale. Car, confronté à un viol (mais un « viol véritable »…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php