Tunisie : une loi « historique » pour en finir avec les violences contre les femmes

Une vaste loi visant à éliminer les violences faites aux femmes vient d’être adoptée en Tunisie, qui met fin notamment au mariage libérateur pour les violeurs. Mais elle fait l’impasse sur les mécanismes de financement.

La « loi relative à l'élimination de la violence à l'égard des femmes » discutée depuis trois ans a été adoptée mercredi 26 juillet par l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). Cette loi vise à "en finir avec toutes les formes de violences contre la femme", physiques, morales, sexuelles... 

Parmi les mesures très attendues, la révision de l’article 227 bis du Code Pénal  qui avait suscité une vive polémique en décembre dernier. Il avait en effet permis à un tribunal d’autoriser le mariage d’une adolescente de 13…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d'exister.

Je suis abonné·e,
je me connecte

Je m'abonne à partir de 1€

css.php