En 2012, toujours plus de femmes journalistes… et moins de directrices

par La rédaction

Journaliste : la profession se féminise. Mais le plafond de verre tient bon. Selon les données sur l’année 2012 que vient de communiquer la CCIJP (commission de la carte d’identité des journalistes professionnels), 56% des 1993 nouvelles cartes de presse attribuées en 2012 l’ont été à des femmes.

Ces dernières représentent aujourd’hui 46% des 37012 journalistes professionnels, contre 40% en 2000 (Voir aussi le graphique publié ce 24 janvier par ‘Passion Dataviz’).

Mais elles restent largement minoritaires aux postes de décisions. Le pourcentage de cartes portant la mention « directeur » (« directrice » n’existe pas) délivré à des femmes a même baissé entre 2011 et 2012 : de 18 à 17% (elles sont 97, pour 470 hommes).

Autre constat : la précarité dans le métier touche bien davantage les femmes. Selon l’Observatoire des métiers de la presse, en 2011 elles occupaient 43% des postes en CDI mais 58% des CDD. Elles sont également majoritaires chez les pigistes comme l’observe Erwan Gaucher, « elles étaient 4 300 à travailler en 2012 sous le statut de pigistes, soit 25% des femmes s’étant vu délivrer une carte de presse. Un chiffre qui tombe à 18% chez les hommes. » Les disparités sont toutefois moins flagrantes parmi les nouveaux titulaires de la carte de presse.

 

L’occasion de (ré)écouter notre colloque sur ‘le sexe de l’info’

Partager cet article

Laisser un commentaire