78 femmes scientifiques en Antarctique pour briser le plafond de verre

Cécile Godde

Expédition de trois semaines en Antarctique pour 78 femmes scientifiques du monde entier. Alexandra Dubini et Cécile Godde, deux françaises dans ce groupe, expliquent leur participation à ce projet Homeward Bound.


 

C’est une expédition très particulière qui a levé l’ancre à Ushuaïa, dimanche 18 février, direction l’Antarctique. Elles sont 78 femmes scientifiques, spécialisées dans de multiples domaines et de 13 nationalités différentes, embarquées pour trois semaines avec un objectif commun : donner davantage de visibilité à la place des femmes dans la science, et à leur nécessaire influence sur…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php