9ème Palmarès de la féminisation des instances dirigeantes, sous le signe de la prudence

par Isabelle Germain

« Ne jamais relâcher les efforts » c’est le message de Sodexo, arrivée N° 1 de ce 9ème Palmarès. Un palmarès qui montre des entreprises engagées de façon irrégulière pour la parité.

Photo sur Twitter

Lundi 7 novembre, à l’Assemblée nationale, lors de la cérémonie de la neuvième édition du Palmarès de la féminisation des instances dirigeantes du SBF120 établi par ConvictionsRH, les représentantes des entreprises lauréates faisaient part de leur bonheur mais exprimaient peu d’autosatisfaction. Elles gardaient un oeil sur le chemin qu’il reste à parcourir.

Annick de Vanssay, directrice des Ressources Humaines du groupe Sodexo, n°1 de ce palmarès 2021, insiste : « il ne faut jamais relâcher ses efforts au risque de revenir en arrière ». Un constat partagé par les entreprises arrivées en tête.

L’an dernier, l’entreprise lauréate regrettait de ne pas être assez challengée, et donc de ne pas voir les entreprises françaises se battre suffisamment pour la féminisation de leurs instances dirigeantes.

Lire : FÉMINISER LES INSTANCES DIRIGEANTES : UNE COMPÉTITION PEU DISPUTÉE

Cette année encore la marche vers l’égalité femmes-hommes à la tête des entreprises ne semble toujours pas être une évidence. Le Palmarès a été l’occasion de rappeler une nouvelle fois que « La parité est un enjeu de justice sociale et un facteur de performance » ainsi que l’a dit Elisabeth Rome Ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Elle a voulu également rappeler que les quotas ne visent pas à nommer des femmes incompétentes : « rétablir l’égalité ne signifie pas accorder une faveur aux femmes, c’est se donner toutes les chances de réussir »… « ça n’est certainement pas une guerre des unes contre les autres ».

Faute de volonté des entreprises, pour parvenir à l’égalité, il faut encore des lois. Si la loi Copé-Zimmerman de 2011 sur les quotas dans les Conseils d’administration (CA) a porté ses fruits, les effets de la loi initiée par la députée Marie-Pierre Rixain, imposant la même chose dans les exécutifs, se feront sentir dans quelques années. Aujourd’hui, 91,6% des entreprises respectent les quotas dans les CA mais, seulement 14 entreprises du SBF 120 ont des comités exécutifs (comex) mixtes. Toutes entreprises confondues, 28.6% des membres des Comex et Codir sont des femmes. Et seulement 15% des postes de Présidence, direction générale et de présidence du Directoire sont occupés par des femmes.

Les entreprises vont donc devoir redoubler d’effort pour atteindre la parité. Cette année, les cinq premières entreprises sont : Sodexo, Mercialys, Nexity, Lagardère et Gecina. Mais, signe de l’inconstance des entreprises sur le sujet des entreprises qui ont longtemps triomphé en haut du Palmarès ont reculé. C’est par exemple le cas d’Orange, qui était N°1 du premier Palmarès en 2013 et qui pointe à la 38ème place cette année. (lire : ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES : 5 ENTREPRISES SUR 6 N’ONT PAS LA MOYENNE). L’entreprise de télécom, dirigée par une femme depuis cette année, devrait remonter au classement en 2022 (Lire : CHRISTEL HEYDEMANN, TROISIÈME FEMME DG D’UNE ENTREPRISE DU CAC40)

Les 10 premières entreprises :
1er – SODEXO
2ème – Mercialys
3ème – Nexity
4ème – Lagardère
5ème – Gecina
6ème – Maisons du monde
7ème – La Française des jeux
8ème – L’Oréal
9ème – Wendel
10ème – Engie
Meilleures dans leur catégorie :
• Hermès (15ème) – Parité du Top 100 (49% de femmes)
• CNP Assurances (14ème) – Meilleur index égalité (100/100)

Voir le palmarès complet :


Comment BOOSTER LES CARRIERES DES FEMMES ?
En suivant les formations organisées par Les Nouvelles News. 

Pourquoi si peu de femmes aux sommets des entreprises ? Parce que, dans les têtes des femmes, comme dans celles des dirigeants, des «croyances limitantes» sont solidement ancrées.

Nous pulvérisons ces croyances et apprenons aux femmes des techniques de prise de parole qui leur permettront de déminer le chemin vers les sommets. C’est notre formation « SPEAK UP- déclic ». Pour en savoir plus et vous inscrire c’est ici : https://www.lesnouvellesnews.fr/formation-declic-paris/

Pour accompagner les dirigeants dans le management de l’égalité professionnelle, nous intervenons en entreprise. Contactez-nous : formation@lesnouvellesnews.fr Pour organiser des formations SPEAK UP – déclic dans votre entreprise, même adresse : formation@lesnouvellesnews.fr

Formation Déclic / SPEAK UP, Prendre la parole pour booster sa carrière.

Formation Manager l’égalité professionnelle: Définir des stratégies de promotion de la mixité à tous les niveaux.

Des formations sur mesure :Formations et conférences sur toutes les thématiques de l’égalité femmes-hommes.

Partager cet article

Laisser un commentaire