Accueil SociétéLGBTI+ Adoption au sein des couples homosexuels : débat en 2010 ou 2012 ?

Adoption au sein des couples homosexuels : débat en 2010 ou 2012 ?

par La rédaction

La secrétaire d’Etat à la famille a réaffirmé, mercredi 20 octobre sur RMC, être favorable à l’adoption de l’enfant du conjoint au sein des couples pacsés ou vivant en concubinage. Actuellement, l’article 365 du Code civil réserve cette adoption aux seuls couples mariés. Et bride donc tout particulièrement les couples homosexuels, qui ne peuvent se marier. Cet article a récemment encore été utilisé par le Conseil constitutionnel pour refuser à une lesbienne l’adoption de l’enfant de sa compagne

Au lendemain de cette décision, le 7 octobre, Nadine Morano avait déjà affirmé sa volonté de réformer cet article 365. Trente mille enfants seraient concernés. Mais la secrétaire d’Etat à la famille fait aveu de son impuissance : elle n’est « pas majoritaire dans [s]a famille politique ». Et renvoie alors le sujet au futur débat présidentiel : « est-ce qu’on le posera très clairement dans le débat politique en 2012, pourquoi pas ? »

Et pourquoi pas avant ? Car, le Conseil constitutionnel le reconnaissait aussi : la question appartient au législateur. La députée (PCF) Marie-George Buffet entend donc la poser dès cet automne à l’Assemblée, en déposant « une proposition de loi garantissant l’accès à la parentalité à tous les couples ». Quelle sera l’attitude des députés de la famille politique de Nadine Morano ? Le PS ne se fait pas d’illusion. La socialiste Najat Vallaud-Belkacem rappelle que « plus d’une dizaine de propositions de loi de parlementaires socialistes destinées à ouvrir le débat sur ces évolutions sociales, les nouvelles familles, et notamment sur les droits des familles homoparentales ont défendu la nécessité de garantir l’égalité pour tous et toutes sans discriminations en raison du genre ou de l’orientation sexuelle. Toutes ces propositions ont été rejetées par la droite. »

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

5 commentaires

nr 25 octobre 2010 - 11:35

Et qui protège le droit des enfants d’avoir un père et une mère ?
L’enfant n’est -il qu’un objet de désir ?
L’article semble conforter l’idée que cette loi doit passer.
faudra t-il toujours se soumettre au politiquement correct?

Répondre
Lol. 9 décembre 2010 - 08:33

:sigh:

Répondre
ralouf 10 décembre 2010 - 11:21

😡

Répondre
ralouf 10 décembre 2010 - 11:22

pedofiles 😆

Répondre
M. 12 mai 2011 - 19:17

Très peu de commentaires finalement, mais ils sont largement suffisants…
Ralouf vu tes messages, je suppose que tu dois tout juste avoir 10 ans ?? Déjà le terme exacte est « pédophile » ensuite ce mot n’a absolument rien à voir avec le sujet de l’article. Il est navrant de voir que les gens ne savent pas faire la différence entre l’amour entre deux personnes du même sexe consentantes et un abus sexuel sur un mineur.
Ensuite j’ajouterais simplement pour nr qu’il est préférable de voir un enfant bénéficiant d’une bonne éducation par des parents du même sex, que des gosses élevés par des gamins de 16 ans qui ne se sont pas protégés ou bien encore par des parents abusifs.
Donc pour moi cette lois doit passer car des enfants attendent chaque jours de pouvoir vivre dans une familles avec des parents aimants, si c’est parents sont deux femmes ou deux hommes quel est le problème ?
Seulement trois personnes ont commentés, mais malheureusement c’est trois personnes montrent encore une fois des esprits bien fermés… Quel dommage quand on sait que tout le monde pourrait vivre en paix sans toutes ces personnes qui pensent détenir la vérité !

Répondre

Laisser un commentaire