Accueil DiversNouvelles brèves Coup d’arrêt exceptionnel à la hausse de l’espérance de vie

Coup d’arrêt exceptionnel à la hausse de l’espérance de vie

par La rédaction

 

L’écart d’espérance de vie entre hommes et femmes en France s’est encore réduit. C’est l’une des observations de l’INSEE dans son Bilan démographique 2012, publié mardi 15 janvier.

En 2012, l’espérance de vie à la naissance a stagné pour les hommes (à 78,4 ans) et même diminué de 0,2 point pour les femmes (à 84,8 ans). Et c’est une première depuis des décennies. L’INSEE explique ce coup d’arrêt par un grand nombre de décès liés à la vague de froid exceptionnelle qu’a connu le pays au début de l’année.

Les Françaises ont, en Europe, la palme de la longévité. Mais la réduction de l’écart entre hommes et femmes est une constante (voir graphique ci-dessous). En France, depuis le début des années 2000, la progression de l’espérance de vie a été de 3 années pour les hommes contre 1,9 an pour les femmes. Et cette tendance s’observe dans presque toute l’Union européenne.

Une convergence liée notamment, selon une récente étude britannique, au mode de vie : de moins en moins d’hommes et de plus en plus de femmes fument. C’est aussi que les traitements contre les maladies cardiaques, qui affectent surtout les hommes, sont de plus en plus efficaces. Ou encore que les hommes sont de moins en moins nombreux à travailler dans l’industrie lourde, dont les métiers pèsent sur la santé.

Partout en Europe également, et depuis quelques années, l’espérance de vie en bonne santé régresse. En France, l’avantage des femmes à cet égard est bien plus faible. Les Françaises vivent en bonne santé jusqu’à 63,5 ans, les Français jusqu’à 61,9 ans.

InseeVie

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

hic 15 janvier 2013 - 15:55

« L’INSEE explique ce coup d’arrêt par un grand nombre de décès liés à la vague de froid exceptionnelle qu’a connu le pays au début de l’année. »
Franchement, on a du mal à y croire. On pencherai plutôt sur une hausse de la précarité des femmes, tout simplement. Et si l’on se base sur ce qui se passe en Allemagne (après les lois hartz IV), c’est pas près de s’arrêter, question réduction de l’espérance de vie…

Répondre
THERYCA 17 janvier 2013 - 07:53

Les nouveaux hommes savent de plus en plus apprécier leur dimension féminine, c’est mon impression personnelle. Autrefois, il fallait boire et fumer pour montrer sa différence avec les femmes. Aujourd’hui, les hommes comprennent de mieux en mieux l’enjeu d’une bonne hygyène de vie et ce qu’est la qualité de la vie. Ils veulent toujours l’argent mais en même temps la qualité de vie que cet argent est censé leur procurer. De nombreuses femmes devancent depuis longtemps les hommes sur le terrain de la qualité de vie (indépendamment du montant du revenu), les hommes ne veulent pas être en reste.

Répondre

Laisser un commentaire