Accueil Sans catégorie « C dans l’air », d’un autre temps

« C dans l’air », d’un autre temps

par Isabelle Germain

calvi

Il y a quelques semaines, un de nos lecteurs, Pierre Charpentier, nous faisait partager son exaspération : « J’ai envoyé un mail à France télévision, en l’occurrence pour l’émission « C Dans l’air » de France 5 afin de signaler le cas suivant : depuis 1 mois, soit 20 émissions, 1 seule femme a fait partie des intervenants invités, soit 1 sur 80. Je leur ai demandé si le service public pensait que les femmes étaient trop incompétentes pour participer à cette émission. »

Il vient de nous adresser la réponse de France 5 : « Les équipes de rédaction en charge des magazines politiques ou d’actualités ont le souci de rechercher les personnalités les plus compétentes – homme comme femme – pour vous offrir les analyses les plus pertinentes. Il ne saurait évidemment y avoir dans cette démarche une quelconque approche sexiste ou discriminante. J’attire votre attention sur le fait que quotidiennement de nombreuses femmes politiques, journalistes, chroniqueuses, écrivains… sont invitées dans les émissions (pas uniquement politiques) de la chaîne. »
Traduction : « Elles sont vraiment trop nouilles, il n’y a pas de femmes parmi les personnalités « compétentes » et « pertinentes ». Ce n’est pas de la discrimination – on vous le dit au cas où vous seriez tentés de le déduire. Prière de nous croire sur parole, pour ce qui est des preuves on est légers. Les femmes, vous les voyez assez ailleurs, dans les magazines de mode, de vie quotidienne, de cuisine, de maternité, alors lâchez-nous ! »
Cet art subtil de remettre les femmes à « leur » place ! Merci Pierre de nous avoir fait partager ce grand moment d’hypocrisie. Nos amies de Vox femina ont du pain sur la planche.

Olympe vient de décerner pour la troisième fois l’épididyme d’or à Yves Calvi qui anime cette émission. Une telle constance ne peut pas être le fruit du hasard. L’épididyme, explique Olympe, est « une partie du système reproducteur de l’homme. C’est un petit organe accolé au testicule contenant un tube glandulaire pelotonné transportant les spermatozoïdes ». Le prix est décerné chaque mois à un média ou une manifestation ayant dépassé le taux admissible de testostérone.

C’est par ailleurs l’un des constats de la quatrième édition du Projet mondial de monitorage des médias (GMMP), que nous rapportions en septembre : à l’échelle mondiale, seuls 20% des experts intervenant dans les médias sont des femmes. A l’échelle française, le GMMP relevait également que les femmes « restent peu sollicitées comme expertes (22%) et sont rarement porte-paroles (25%) … alors qu’elles constituent plus d’un tiers des chercheurs du secteur public ».

17 commentaires

MDH 16 novembre 2010 - 19:14

Pourrait-on avoir l’adresse mail de France 5 ? Je souhaiterais leur exprimer tout mon mépris.

Répondre
Hypathie 17 novembre 2010 - 16:30

Régulièrement dans la boîte à questions de l’émission du jour drastiquement limitée à quelques signes, je laisse la question suivante : alors, toujours pas de femmes compétentes sur le plateau ? Jusqu’à maintenant, c’est silence radio… 😡

Répondre
Samy 21 novembre 2010 - 17:02

Mmmmhhh ton interprétation de leur réponse est (à mon avis) un peu partisane : ils veulent juste signifier que sur les sujets présentés les intervenants les plus intéressants sont des hommes.

On est d’accord sur le fait que ce n’est pas fait de manière très adroite 🙂

Répondre
isabelle germain 21 novembre 2010 - 22:08

Samy, oui je caricature. Mais si ton hypothèse est la bonne, le fait qu’il ne traite que de sujets sur lesquels on ne trouve que des hommes « compétents » pose un pb de démocratie. Et puis il ne faut pas oublier que les femmes sont plus diplômées que les hommes. Si on n’en trouve pas de compétentes c’est que l’on ne doit pas bien chercher…

Répondre
Mum 22 novembre 2010 - 08:31

enfin on s’offusque tout haut de ce constat que je fais tout bas à chaque émission quand je peux la regarder! en plus c’est toujours un peu les mêmes et faire entrer des femmes dans un cercle restreint ça dérange, on se comprend si bien…

Répondre
Annie GH 22 novembre 2010 - 11:37

Il y a quelques années, j’avais envoyé un courrier à Serge Moati pour dénoncer cette même faible présence des femmes sur ses plateaux. De plus, quand elles étaient présentes, l’animateur les appelait par leur prénom avec beaucoup de bienveillance!!! Une forme de sexisme condescendant et paternaliste que les femmes connaissent bien. J’avais reçu un lettre de type accusé de réception et j’avais fini par déserté l’émission, par ailleurs de plus en plus cafouilleuse.

Sur France5, sous la présidence de Lescure, il y a eu une amorce de politique volontariste d’ouverture des plateaux aux femmes, y compris sur le plateau d’Yves Calvi.Comme souvent, ce type de volonté politique a faibli avec le temps pour quasiment disparaître et les plateaux d’Yves Calvi en sont l’exemple type.

Cela dit, on ne peut reprocher à un journaliste d’être spécialisé ou plus à l’aise dans certains domaines. Ce qui pose problème, c’est qu’il n’y ait pas d’alternative pertinente à cette émission ou à son animateur pour élargir la palette des sujets traités.
C’est la politique de programme de la 5 qui me semble aussi en cause.

Répondre
Alex 22 novembre 2010 - 15:54

Voilà des alertes qui méritent d’être lancées ! Mais pourquoi ce téléspectateur pertinent n’a-t-il pas profité de son temps de comptage pour mettre en stats les représentants des « minorités visibles », comme on dit en novlangue ?

Franchement, ils n’ont que ça à faire que de ce soucier du contenant et non du contenu ?

Répondre
La Peste 22 novembre 2010 - 16:07

C’est marrant (enfin « marrant », façon de parler…), parce qu’il m’arrive de regarder l’émission de Calvi quand je tombe dessus, et la semaine dernière je me suis justement fait la remarque : l’absence de femmes sur le plateau a fini par m’interpeler.

Et quand je dis « inrerpeler », c’est parce que je suis polie. Et diplomate.

Répondre
FD 22 novembre 2010 - 23:36

a quand un Mantheon,
place de la Madeleine se trouve le batiment ideal, juste en face du Parlement des Francais,

a l’interieur seront autorise a l’oppose du Pantheon -300 Hommes, 2 Femems-, 300 Femmes, 2 Hommes,

et sur le frontospice a la place de la croix d’une religion mâle,
la phrase: « aux Grandes Humaines, la Patrie reconnaissante »

Répondre
Sylvie G 24 novembre 2010 - 10:09

J’etais une fidele de l’emission … peu de temps car effectivement la representation de la moitie de la societe est absente mais plus largement toute pensee alternative ou au moins en dehors de la pensee dominante n’est pas invitee sur le plateau. Dommage car il y a des thematiques interessantes.

Répondre
Miss 13 décembre 2010 - 12:53

Pour en revenir à l’émission d’Yves Calvi, oui j’avais noté la surreprésentation des hommes sur son plateau. Notamment lors d’une émission récente sur la gastronomie française où il n’y avait que des hommes pour débattre !! C’est bien connu, quand on parle de gastronomie c’est pour les hommes et la cuisine quotidienne c’est pour les femmes.

Pourriez-vous aussi regarder du côté d’une autre émission de France 5 : « C’est à vous ». Ce n’est pourtant pas un homme qui la présente mais bien une femme (que j’apprécie pourtant). Mais si vous faites le compte des invités principaux (ceux qui font quasi toute la durée de l’émission) alors vous trouverez aussi très probablement une sur-représentation de la gente masculine. Je n’ai pas de statistiques mais à voir les émissions des trois ou quatre dernières semaines c’est flagrant.
Dommage que les femmes présentatrices elles-mêmes ne fasse pas cette effort (si c’en est un !) ou alors les choix d’invités sont-ils décidés par la chaîne elle-même ?

Répondre
laptiteblan 30 décembre 2010 - 10:11

Une raison de plus de ne pas avoir la télé ! 😛

Répondre
Berenice 31 août 2011 - 10:15

« Samy »
Mmmmhhh ton interprétation de leur réponse est (à mon avis) un peu partisane : ils veulent juste signifier que sur les sujets présentés les intervenants les plus intéressants sont des hommes.

On est d’accord sur le fait que ce n’est pas fait de manière très adroite 🙂

Samy, je suis bien de ton avis, d’ailleurs, le même principe s’applique aux arabes, si il n’y a jamais d’arabes sur les plateaux télés, ce n’est pas par discrimination, non, non, non, c’est juste que les blancs sont plus intéressants (attention, sur les sujets présentés hein, pas en général) que les arabes.
Bon j’espère que je n’ai pas été trop maladroite dans ma formulation… On va croire que je suis raciste, mais pas du tout hein. C’est juste que les arabes manquent de pertinence et de compétences, ce qui n’est pas le cas des blancs.
😀

Répondre
Lucie Delbaud 14 octobre 2011 - 10:48

Ce sont toujours les mêmes qui sont invités chez Yves Calvi
http://pascalbonifaceintellectuelfaussaire.blogspot.com/2011/10/pascal-boniface-lexpert.html 😥

Répondre
Marie 10 novembre 2011 - 17:28

Je profite de cet article pour vous faire part de mon expérience personnelle de cette émission.

Il y a quelques années, j’ai été invitée sur le plateau de « C dans l’air » pour une émission sur le thème des « célibattantes » (un terme inventé par eux, je suppose).

Le plateau contenait au moins 4 misogynes de la première heure, en face des femmes journalistes et le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Le débat a tourné à la caricature. Les femmes (sur le plateau et dans le public) ne pouvions nous exprimer. Nos propos étaient repris et détournés de leur sens.

L’objectif visé était semble-t-il de démontrer que les femmes seules étaient en grande détresse psychologique à la recherche d’un homme.

Même le sociologue Jean-Claude Kaufmann qui avait fait une étude extrêmement intéressante sur le sujet n’a pu s’exprimer pendant l’émission.

J’ai fait part de mon mécontentement auprès des organisateurs et d’Yves Calvi à l’issue de l’émission. Celui-ci semblait pour sa part très satisfait de ce simulacre de débat.

Depuis, je zappe systématiquement cette émission et je la déconseille à mon entourage.

Répondre
poussantg 15 novembre 2011 - 11:18

« Marie »
Je profite de cet article pour vous faire part de mon expérience personnelle de cette émission.

Il y a quelques années, j’ai été invitée sur le plateau de « C dans l’air » pour une émission sur le thème des « célibattantes » (un terme inventé par eux, je suppose).

Le plateau contenait au moins 4 misogynes de la première heure, en face des femmes journalistes et le sociologue Jean-Claude Kaufmann. Le débat a tourné à la caricature. Les femmes (sur le plateau et dans le public) ne pouvions nous exprimer. Nos propos étaient repris et détournés de leur sens.

L’objectif visé était semble-t-il de démontrer que les femmes seules étaient en grande détresse psychologique à la recherche d’un homme.

Même le sociologue Jean-Claude Kaufmann qui avait fait une étude extrêmement intéressante sur le sujet n’a pu s’exprimer pendant l’émission.

J’ai fait part de mon mécontentement auprès des organisateurs et d’Yves Calvi à l’issue de l’émission. Celui-ci semblait pour sa part très satisfait de ce simulacre de débat.

Depuis, je zappe systématiquement cette émission et je la déconseille à mon entourage.

idem pour nous ! c’est un caniche qui fait où on lui dit ..ecoeurant !

Répondre
alcali 25 juin 2012 - 20:58

Unee fois de plus la partialité propre à cette émission vient d’être mise en lumière . En effet M.Elie Cohen est sûrement un économiste averti ! Pourtant il était le seul présent ! Devions-nous gober ses paroles comme l’hostie du Seigneur surtout provenant d’un monsieur aussi engagé politiquement ( à gauche naturellement :)Du reste sa parole se décrédibilise compte tenu de sa position idéologiquement à gauche si marquée de plus que cela en devient écoeurant ! Même en son temps M.Calvi a eu à le remarquer ! C’est vous dire !! A qd la parité reflétant au moins les deux principales tendances politiques à parts égales ! Surtout que le plus souvent , le ( non pas les ou rarement ! )se sent( ent ) bien seuls. Merci pour avoir une émission  » normale  » !

Répondre

Laisser un commentaire