Cachez ces yeux qui ne sauraient voir de femme

par La rédaction

 

A signaler d’urgence à Alain Gérard-Slama, qui se dit harcelé visuellement par les femmes en robe courte dans la rue. Une association israélienne ultra-orthodoxe vient de commercialiser des « oeillères pour hommes », comme les appelle Maïa Mazaurette sur SexActu.

Plus précisément : des lunettes floutées qui limitent donc le champ visuel, afin de protéger ces messieurs de la vision de femmes tentatrices. L’association propose également des voiles pour hommes, « pour une protection renforcée contre la concupiscence », commente le site Times Of Israël (en anglais), et même des panneaux amovibles pour s’isoler dans les avions, dangereusement mixtes.

« Pour une fois que ce sont les religieux eux-mêmes qui paieront le prix de leur croyance, je valide », s’amuse Maïa Mazaurette.

Hugo Schwyzer, auteur et blogueur US, est plus partagé (en anglais). Il y voit d’un côté une bonne nouvelle : « plutôt que de forcer les femmes à se couvrir (…) ces oeillères placent la responsabilité de la tentation sur les hommes ». Mais d’un autre côté, juge-t-il, cette approche envoie « deux messages toxiques » : d’une part que les corps des femmes « ont un tel pouvoir de nuisance que les hommes doivent s’aveugler partiellement pour se protéger. D’autre part que les hommes sont totalement incapables de se contrôler ».

Partager cet article

7 commentaires

Aude 10 août 2012 - 09:44

C’est d’un ridicule impressionnant!
Mais c’est une très bonne idée ! Ce n’est pas aux femmes de payer pour la stupidité des autres !
Si les passants sont pas contents de voir mes courtes robes, ils ont le droit de ne pas les regarder, un point c’est tout !

Répondre
Labas 11 août 2012 - 23:39

Ces types dont de grands malades non ? Comment peuvent-ils avoir un pouvoir d’influence aussi grand aujourd’hui ?

Répondre
Bernard Jolivalt 15 août 2012 - 11:34

« pour une protection renforcée contre la concupiscence »…
Comme le disait l’humoriste Jean Amadou : dans ce mot, il y a tout.

Répondre
marie 16 août 2012 - 08:20

pourquoi ne pas construire une ville pour ces hommes là ?

Répondre
Perline 16 août 2012 - 16:08

Ils se sentent mal vis à vis des femmes ? Ils assument et se gèrent.
Bravo !
Ceux qui critiquent ce choix doivent aussi critiquer, par exemple, les castrations chimiques, que prennent des hommes qui estiment qu’ils ne peuvent par eux-mêmes brider leur sexualité alors qu’ils le désirent.
Et tous ceux qui inventent des barrières pour eux-mêmes, pour s’empêcher, eux-mêmes, dans un choix individuel qui n’engage qu’eux, de faire ce qu’ils ne veulent pas faire.
La vie en société est une vie de proximité, et l’acceptation de l’autre et de ses choix est indispensable.
De tous les côtés.
Ce qui est inacceptable est de reporter sur autrui sa propre morale.
Or, lorsqu’on oblige les femmes à s’habiller d’une certaine manière, pour ne pas « provoquer » les hommes c’est ce qu’il se passe, par exemple.
Voir « Les femmes du bus 678 ».
Là c’est tout le contraire.
Dire que ce sont des grands malades c’est déjà imposer un choix du bien et du mal.
Inutile de critiquer ceux qui veulent nous imposer des actions ou des manières d’être, si vous faites de même !
Du moment qu’ils n’agissent que sur eux, bravo !
Du moment qu’ils laissent les femmes s’habiller comme elles veulent et vaquer où elles veulent, je ne vois pas ce que vous cherchez d’autre.

Répondre
Eugénie 16 août 2012 - 16:11

Désopilant !! et d’un ridicule à mourir de rire ou grave si grave qu’on en pleurerait !!… tout le reste a été dit et bien dit … ces ultra s’enfoncent dans un puritanisme « im »pur et dur !!histoire de masquer leur  » envie de femmes « ! de vrais  » faux culs  » !!!
S’ils savaient de quels délices ils se privent et privent leurs femmes ! je sais.. cette réflexion est plutôt  » ras les pâquerettes  » mais si je me lance dans un commentaire c’est le Mississipi qui va nous emporter dans un voyage au long cours .. alors je la fais brève et légère !.. aprés tout, nous sommes en vacances ! enfin pas tout le monde mais c’est l’été et l’humeur est plutôt solaire pas vrai ? !! … eugénie

Répondre
Ann 19 août 2012 - 13:53

L’idée des oeillères est intéressante. Tout homme à oeillère sera donc à éviter : « changez de trottoir c’est un concupiscent qui risque de ne pas se maîtriser ».
Le voile est à double sens. Sous un voile on regarde ce qu’on veut aussi longtemps qu’on veut, sans être vu. Alors méfiance aussi. « Laissez le transpirer sous son voile, mais changez aussi de trottoir. c’est un concupescent qui se cache »
Les petits panneaux amovibles dans l’avion sont difficiles à imaginer et risquent d’empêcher les voisins de regarder par les hublots .
Toutes ces manigances ne jettent certes pas l’opprobe sur ceux qui vivent en société mixte, en civilisés.
Et pour celui qui se sent visuellement agressé dans la rue par les jupes courtes des filles , répondons que les pantalons moulants de certains et tombants jusqu’à montrer des parties intimes d’anatomie des autres , sont une agression visuelle à laquelle nous résistons très bien.

Répondre

Répondre à Ann Annuler la réponse