Caisse des dépôts : les hommes de la Finance d’État

Pas une femme parmi les 14 dirigeants de la Caisse des dépôts et consignations. Mediapart y voit un symbole de la « République misogyne ».


 

Une belle brochette d’hommes blancs. Une de plus. Mediapart dénonce avec force, mardi 28 novembre, la « République misogyne » qu’illustre la composition de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), « la plus puissante institution financière publique ».

Outre son directeur général (Emmanuel Macron a nommé Eric Lombard à ce poste le 16 novembre), les 13 membres de la commission de surveillance – instance dirigeante…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php