Accueil Economie Ces patrons qui prétendent transformer le monde

Ces patrons qui prétendent transformer le monde

par Isabelle Germain

Ils se réunissent dans un sommet de think tanks de business très mâle.


 

Lundi 17 et mardi 18 juin se tient à Paris un sommet des think tanks du business organisé par l’Institut de l’entreprise, avec le journal Le Monde… Et le choix du grand quotidien français est heureux puisque, celui-ci ayant nommé une femme à sa tête, elle sera l’une des rares femmes intervenant dans cette rencontre intitulée  « L’entreprise qui transforme le monde – Relever les défis du 21e siècle ».

Un aréopage d’une quarantaine d’intervenants – dirigeants de grandes entreprises, économistes, philosophes- parmi lesquels trois femmes : Natalie Nougayrede donc, directrice du quotidien Le Monde ; Cansen Basaran-Symes présentée comme « président », au masculin, du Comité des affaires de la société de l’industrie turque et Business Association (TUSIAD) ; et Mónica de Oriol Icaza qui, elle, est Présidente de Círculo de Empresarios (Espagne – International network of business think tanks).

La plupart des hommes sont solidement installés depuis longtemps dans les hautes sphères du business mondial. Leur but dans ce sommet : « ébranler les idées reçues sur l’entreprise », contribuer « au bien commun », « apporter de l’air frais, des idées nouvelles », « proposer une contribution innovante capable d’inspirer la sphère publique »… explique le délégué général de l’Institut de l’entreprise. Dans cet entre-soi masculin qui dirige déjà depuis tant d’années…  on ne demande qu’à le croire.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire