Accueil MédiasBruits et chuchotements « C’est quoi votre morning routine ?… » Les questions qui tuent les carrières des femmes

« C’est quoi votre morning routine ?… » Les questions qui tuent les carrières des femmes

par Isabelle Germain

Sista a posé à des dirigeants des questions que les journalistes posent habituellement aux dirigeantes. Efficace et tristement désopilant.

« Et si on posait les mêmes questions aux femmes et aux hommes ? » Chiche ! SISTA et Mirova Forward ont relevé le défi en allant interviewer des hommes dirigeants. Celle qui joue la journaliste reprend les affirmations et présupposés péremptoires pour demander comment ces hommes vivent ce parcours exceptionnel de dirigeant « pour un homme », comment ils ressentent la culpabilité d’avoir une vie professionnelle inconciliable avec une vie personnelle épanouie, comment ils gèrent le complexe de l’imposteur, comment ils gèrent la douceur qui doit forcément s’immiscer dans leur vie professionnelle… Et toutes les questions qui relèvent de l’injonction à la beauté, à la jeunesse. La « morning routine »… « même pas une petite salutation au soleil à 6 heures du matin ? », une adresse d’institut de beauté ? Et les dirigeants ont l’air surpris, agacés, embarrassés. Ils répondent souvent : « la question ne se pose pas comme ça.» Alors que, trop souvent, les femmes répondent de bonne grâce à ces questions, confortant ainsi les stéréotypes qu’elles charrient.

Toutes les études sur la place des femmes dans les médias déplorent ces questions qui disent implicitement aux femmes -à toutes les femmes- que leur place est ailleurs. Ces clichés véhiculés par les médias infusent la société au point que les investisseurs, par exemple, croient dur comme fer que les femmes n’ont pas l’envie, la capacité, la niaque qu’il faut pour être cheffe d’entreprise. Et à leur tour leur posent seulement des questions qui vont conforter ces croyances.

Lire : LES QUESTIONS QUI TUENT L’ENTREPRENEURIAT FÉMININ

Mais la plupart des médias continuent cet insidieux manège. Espérons que cette vidéo les fera bouger.

Lire aussi dans Les Nouvelles News

MAINTENANT, C’EST MOI QUI POSE LES QUESTIONS !

PUISQU’IL FAUT ÊTRE UN HOMME POUR LEVER DES FONDS

106 HOMMES SUR 120 GRANDS DÉCIDEURS DANS LA FRENCH TECH

QUATRE STARTUPS SUR CINQ SONT FONDÉES PAR UN BOYS’ CLUB…

CE QUI MANQUE AUX ENTREPRISES DIRIGÉES PAR DES FEMMES ? DES INVESTISSEURS

2 commentaires

ELDIN 25 mars 2022 - 11:55

Très intéressant

Répondre
Reine Aubry 31 mars 2022 - 20:34

Bravo pour avoir posé à des hommes, ces questions ridicules régulièrement posées aux femmes.

Répondre

Laisser un commentaire