Accueil Politique « Croire aux photos retouchées tue », une proposition de loi pour prévenir l’anorexie

« Croire aux photos retouchées tue », une proposition de loi pour prévenir l’anorexie

par Isabelle Germain

doveFaudra-t-il, un jour, inscrire sur les images retouchées un avertissement du même tonneau que celui posé sur les paquets de cigarettes ?


 

Si la proposition de loi de la députée UMP Valérie Boyer passe, il se pourrait bien qu’un message se glisse sur ces photos. Objectif affiché : répondre aux préoccupations du gouvernement pour combattre l’incitation à l’anorexie. La quête de minceur à laquelle invitent ces images pouvant, dans certains cas, conduire à cette extrémité. Les gendarmes de la photographie retouchée risquent d’avoir du travail. 

L’univers médiatique des femmes est peuplé de créatures irréelles : jeunes, grandes, filiformes, blondes. Dans les magazines, 92,8% des femmes sont minces alors que dans la « vraie vie », la Française moyenne mesure 1,63 m et pèse 63 kg, 38% des femmes taillent du 44 ou plus.

C’est ce que montre le rapport sur l’image des femmes dans les médias réalisé par le gouvernement en 2008. Dans la vraie vie 10% des femmes sont blondes. Mais dans les magazines on en compte 50%, les autres étant rousses, ce qui est encore plus rare. Le travail des femmes sur leur propre corps n’est donc pas une mince affaire si elles veulent ressembler aux icônes retouchées. Et ça commence très tôt !

L’association « Mix-Cité » invite à regarder du côté des jouets. Beaucoup poussent les fillettes à entreprendre leur quête de minceur dès le plus jeune âge. Il a par exemple été démontré que la poupée Barbie ne tiendrait pas debout si elle était une vraie femme. Ses mensurations l’en empêcheraient. Le fabricant devra-t-il écrire « Jouer à la poupée Barbie tue » sur les emballages ?

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

2 commentaires

Facts Only Agency 24 septembre 2009 - 15:47

beau foutoir en perspective pour ce projet de loi et gros tir de barrage à prévoir de la part de la presse… Toutes la presse. Car signaler les photos retouchées imposerait de faire figurer la mention légale sur quasiment toutes les photos dans les secteurs les pus vendeurs de la presse magazine. Il aurait ainsi fallu que paris Match signale la supercherie quand ils avaient fait disparaitre la bedaine présidentielle… Cette proposition va être difficile à passer car pour les professions concernées, une telle mesure dépasserais de loin le champ de l’image des femmes et de la prévention des comportements anorexiques…

Répondre
Dominique Dupagne 26 septembre 2009 - 12:45

Merci de participer à la lutte contre cette communication mortifère. La campagne du printemps de 2008 était gratinée : http://www.atoute.org/n/spip.php?page=articleprint&id_article=88

Répondre

Laisser un commentaire