Accueil International Des parkings « men only »

Des parkings « men only »

par La rédaction

Triberg est désormais une ville réputée non plus pour la fabrication de ses horloges à coucou mais pour la ségrégation dans les parkings. Le maire, Gallaus Strobel a décidé de réserver aux hommes les  places du parking municipal qui nécessitent de manœuvrer pour se garer. Le symbole masculin ? signale ces places. En contrepartie dix places faciles d’accès sont réservées aux femmes. Tant de sollicitude n’a pas l’air de beaucoup les toucher. Au contraire !  Certaines femmes viennent désormais se garer à ces places coincées dans des angles –entre un mur et un poteau- « par défi ».

L’étude britannique qui brise le cliché
En prenant cette décision, Gallaus Strobel a dû omettre de consulter l’étude britannique démontrant il y a quelques mois que les femmes sont meilleures que les hommes pour garer correctement leur véhicule dans un parking. Le gérant britannique de parking NCP a filmé pendant un mois 2 500 conducteurs en train de se garer dans 700 de ses établissements. Les résultats sont sans appel. Les femmes trouvent plus facilement une place, car elles conduisent plus lentement, alors que les hommes vont trop vite et ratent les places disponibles. Elles sont aussi meilleures pour se positionner devant la place et effectuer la manœuvre. Mais qu’importent les faits quand il s’agit de renforcer un stéréotype…

Lire aussi dans les nouvelles NEWS

Assurances paritaires : tous perdants

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

4 commentaires

las vegas 12 juillet 2012 - 08:06

le maire de cette ville est plein de sollicitude pour les femmes mais je pense qu’il est plus simplet que misogyne . Il suffisait d’identifier les places en inscrivant « facile  » ou « difficile » ….Tout le monde aurait compris….

Répondre
solisiter 13 juillet 2012 - 10:09

J’ai vu la vidéo sur Euronews avec interview du maire, et pour le coup j’ai trouvé que c’est une bonne idée.
Généralement – ou du moins j’en ai l’impression – dès qu’on fait une différence, c’est « spécial femme », ce est ridicule. Ainsi ce miroir « place de parking special homme » démontre exactement la même chose, le ridicule des stéréotypes de genre, mais en s’adressant aux homme.
Perso je trouve que ça va dans le sens de la lutte pour juste une non différenciation entre les sexes et donc par extension un traitement égale entre homme et femme.
Mais je suis peut-être naïve… tant mieux 🙂

Répondre
Erlkoenigin 13 juillet 2012 - 10:32

Même si ça ne justifie en rien l’idée, apparemment cette affaire était plus un gag du maire pour attirer l’attention des touristes sur sa ville qu’une action convaincue.
Pour les germanophones: http://www.focus.de/auto/ratgeber/unterhaltung/deutschlands-erste-maennerparkplaetze-ist-das-sexistisch-hier-rangieren-nur-echte-kerle_aid_779440.html

Répondre
hic 14 juillet 2012 - 17:15

@solisiter
« Ainsi ce miroir « place de parking special homme » démontre exactement la même chose, le ridicule des stéréotypes de genre, mais en s’adressant aux homme. »
Euh, excusez moi, mais il n’y aura que vous ou presque pour saisir l' »ironie » de ce stéréotype de genre (« ironie » qui n’a jamais rien déconstruit (ou si peu); les activistes qui se battent contre les pubs sexistes sont bien placées pour vous le dire).
Parce que dans la vie de tous les jours, les hommes sont vraiment persuadés de conduire mieux que les femmes (j’ai lu un article du parisien pas plus tard que vendredi, je crois, sur le fait que les femmes ne savent pas faire les créneaux, et que ce n’est vraiment pas la faute des hommes si ils font des remarques sexistes).
Je suis conductrice professionnelle, et combien de fois ais-je du rembarrer des hommes qui se proposaient de faire mon créneau à ma place, alors que je suis sans aucun doute largement plus compétente que eux pour le faire.
Combien de fois ais-je du supporter d’être observée avec un regard stupide alors que je faisais un créneau, et ce, exclusivement par des hommes. Se persuader que les femmes conduisent moins bien qu’ eux est une occupation a part entière et très chronophage pour certains hommes, et il ne faut pas en sous-estimer le nombre.

Répondre

Laisser un commentaire