Accueil Sans catégorie Discrimination sexiste ? Nouvelle procédure judiciaire contre Google

Discrimination sexiste ? Nouvelle procédure judiciaire contre Google

par La rédaction

Siège de Google à Mountain View, Californie. Par Robbie Shade sur Flickr (CC BY 2.0)

Google visé par une plainte de trois anciennes employées. Elles accusent le géant de discrimination systématique envers les femmes, en termes de salaires et de carrières.

Google à nouveau sur le gril. Trois anciennes employées du géant de la Silicon Valley ont annoncé jeudi 14 septembre avoir déposé plainte pour discrimination en raison du sexe. Elles accusent Google de systématiquement payer les femmes moins que les hommes à travail égal, et de favoriser les carrières des hommes.

Kelly Ellis, Holly Pease et Kelli Wisuri ont choisi la procédure de la class action, « le meilleur vecteur permettant de remédier aux discriminations », car elle peut déboucher sur des amendes record, explique un avocat au site spécialisé Wired. Plusieurs banques états-uniennes visées par des class actions pour discrimination sexiste ont déjà déboursé des dizaines de millions de dollars.

Cette procédure judiciaire est la dernière en date dans la Silicon Valley. En 2015, Ellen Pao avait perdu son procès pour discrimination intenté contre une prestigieuse société de capital-risque, mais le retentissement de cette affaire a ouvert la voie à de nombreuses femmes.

Google est sous la menace d’un autre procès, celui-là de la part du gouvernement. L’OFCCP, branche du ministère du Travail, enquête actuellement sur les pratiques salariales au sein de la compagnie. Au printemps dernier, des fuites évoquaient des inégalités de rémunérations « systémiques » au détriment des femmes employées chez Google.

Voir : Égalité salariale : Google sur le gril

Le géant réfute vivement ces accusations. Google se pose même, depuis 2014, en pionnier de la transparence pour l’égalité des sexes. Il avait été parmi les premières entreprises de la Silicon Valley à rendre publiques ses données sur la diversité dans ses rangs. En août dernier, Google a licencié un ingénieur auteur d’un manifeste sexiste, qui s’en prenait notamment à la politique de discrimination positive de l’entreprise envers les femmes.

 

 

 

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire