Accueil Politique & SociétéFamilles En Allemagne, un temps de travail réduit pour les jeunes parents ?

En Allemagne, un temps de travail réduit pour les jeunes parents ?

par vincimoz

Manuela SchwesigLa ministre de la Famille voudrait que les parents d’enfants de moins de 3 ans puissent travailler 32 heures par semaine au lieu de 40.


« Je voudrais que les deux parents [de jeunes enfants] puissent réduire leur semaine de travail ». C’est l’annonce-choc faite par la nouvelle ministre de la Famille allemande, la social-démocrate Manuela Schwesig jeudi 9 janvier dans la presse allemande.

La ministre de 39 ans, elle-même jeune mère, propose de faire passer de temps de travail hebdomadaire légal des parents d’enfants de moins de 3 ans de 40 à 32 heures. « L’économie doit être plus souple », souligne Manuela Schwesig. Le manque à gagner serait compensé par l’Etat.

Les deux parents seraient concernés, mais à droite ce sont les femmes qui saluent cette mesure. Le groupe des femmes parlementaires du parti conservateur CDU/CSU soutient la ministre. En revanche, le président du Conseil économique de la CDU, Kurt Lauk, dénonce une « pure folie », tandis que le vice-président du groupe parlementaire de la CSU Michael Fuchs se « demande d’où viendra l’argent ».

Selon les calculs de l’Institut DIW, ce plan coûterait 140 millions d’euros par an au budget fédéral. « Par comparaison le gouvernement fédéral dépense aujourd’hui près de 5 milliards d’euros par an pour la politique familiale », souligne le journal Bild.

Le vaste débat de la parentalité en Allemagne

La politique familiale est depuis longtemps un sujet polémique en Allemagne. Le précédent gouvernement a peiné à mettre en place son « allocation de soins » , une allocation mensuelle de 150 euros maximum versée aux familles ne bénéficiant pas de mode de garde, alors dénoncée par le SPD comme une « prime aux fourneaux ».

La question qui se pose est aussi celle de l’égalité devant le travail pour les parents de jeunes enfants. En Allemagne, une mère qui travaille alors qu’elle a un enfant en bas âge est culpabilisée : en décembre 2012, encore, l’Institut fédéral de recherche démographique pointait du doigt ce syndrome de la Rabenmutter, « mère corbeau ». De fait, moins d’un tiers des Allemandes mères d’un enfant de moins de 3 ans travaillent. (Voir : « Les Françaises ne sont pas moins actives que les Allemandes, elles le sont autrement »).

Il y a quelques jours, le vice-chancelier et ministre de l’Économie et ministre chargé de la Transition énergétique, Sigmar Gabriel (SPD) a fait sensation en annonçant qu’il allait consacrer ses mercredis après-midi à sa fille de deux ans. Une large partie de la presse allemande a ironisé sur ce « vice-chancelier à temps partiel ».

 

 

Photo : Manuela Schwesig © Thomas Fries, via Wikimedia Commons

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

1 commenter

09 Aziza 17 janvier 2014 - 08:33

merci, Monsieur le vice-chancelier , d’avoir montré qu’il n’était pas ridicule pour un homme de vouloir s’occuper de ses enfants. cependant, je vois qu’on ironise autant à présent que voici 40 ans;
L’idée de ce travail à temps partiel pour les deux parents est une fausse bonne idée:
1 que se passe-til quand il n’y a qu’un seul parent ? encore l’image omniprésente du couple obligatoire!
2 avec le budget cité, il y a largement de quoi construire plusieurs crèches.
Les crèches, c’est la pomme de discorde:cela incite les femmes à travailler à temps plein….et quand il y a des modes de garde, elles le font, comme en France. Quelle horreur, des femmes indépendantes, qui ne sont pas ligotées à leur conjoint pour cause d’enfant!

Répondre

Laisser un commentaire