Accueil MédiasBruits et chuchotements Encore un débat qui fait mâle à gauche

Encore un débat qui fait mâle à gauche

par La rédaction

Lors du débat télévisé organisé avant le premier tour des élections législatives, les quatre représentants de la coalition de gauche « Nupes » étaient des hommes.

Premier et dernier grand débat télévisé sur France 2 jeudi 10 juin avant le premier tour des élections législatives. Dix formations politiques sont représentées par huit hommes et deux femmes. Ces deux femmes sont Brigitte Fouré pour l’UDI et Isabelle Florennes, pour le MoDem. A droite, à l’extrême droite et du côté du parti présidentiel, il n’y a que des hommes… Mais aussi, et c’est ce qui a fait grincer beaucoup de dents, aucune femme parmi les quatre représentants de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes). S’affichent tout sourire : Olivier Faure pour le Parti socialiste, Julien Bayou pour Ecologie-Les Verts, Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste et Adrien Quatennens, pour La France insoumise.

Réactions indignées dans les rangs du rassemblement de gauche… Sans que ce soit un raz-de-marée. Beaucoup de femmes de gauche disant en substance « on va quand même voter pour vous mais on en a gros sur la patate ».

Répondant à Olivier Faure qui postait une photo des quatre hommes sur le plateau de France2, l’élue EELV à la mairie de Paris, Raphaëlle Remy- Leleu, a apostrophé les quatre hommes, « Franchement cette photo est un fiasco. J’ai honte de nous et pour vous. »

Et ce vendredi matin, Sandrine Rousseau, candidate Nupes dans le IXème arrondissement de Paris et candidate malheureuse à la primaire EELV pour l’élection présidentielle lançait : « Ça ne va pas. Et ce n’est pas un détail les copains »

Un tweet repris dans bien des médias. Un tweet auquel Typhaine Dee – qui commente l’actualité à la féminine universelle– a répondu : «Je suis dans une colère… même voter #nupes va être une corvée pour les féministes… que vous vous sentiez légitimes à faire ça est une preuve de votre incapacité à porter les sujets de gauche. #sexisme #racisme #onvousvoit

Laisser un commentaire