Femmes mariées : le nom de naissance doit primer

Un amendement à la loi sur l’égalité femmes-hommes impose aux administrations d’utiliser le nom de naissance des femmes mariées, et pas celui de leur mari. En somme, de respecter le droit, et non la coutume.


Après la notion de « père de famille » qui disparaît des textes, une autre disposition « symbolique, mais aussi pratique et concrète », selon les mots du rapporteur Sébastien Denaja, a été adoptée par les députés : un amendement au projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes vient préciser que les administrations n’appelleront plus automatiquement les femmes mariées par leur nom…

La suite de cet article est accessible sur abonnement. Vos abonnements permettent aux Nouvelles News d’exister.

Pour accéder au contenu vous devez soit vous connecter soit vous abonner

css.php