Accueil Eco & Social Les femmes du numérique se mettent en avant

Les femmes du numérique se mettent en avant

par La rédaction

(c) JFD Connect

Des entrepreneuses du numérique ont répondu en image à la photo 100% masculine des « start-uppers à succès » publiée dans le magazine Capital.


Les Nouvelles NEWS l’évoquaient le 1er septembre : une photo 100 % mâle publiée par le magazine Capital pour illustrer un article sur les start-up à succès a suscité une bronca sur les réseaux sociaux. Et elle a également fait réagir les entrepreneuses.

Mercredi 4 septembre, 11 start-uppeuses ont ainsi pris la pose – en jeans et chemise blanche, comme ces messieurs – pour publier une réponse en image.

C’est Delphine Rémy-Boutang, fondatrice de la Journée de la femme digitale (JFD) et de l’agence digitale The Bureau qui a pris cette initiative. « Si l’on continue à ne montrer que des rôles modèles masculins, on n’aura aucune chance d’augmenter la part des femmes », explique-t-elle au magazine Challenges.

Autour d’elle, Fany Pechiodat, confondatrice de MyLittleParis, Eliette Vincent, fondatrice de Cocolis, Gaelle Frizon de Lamotte, fondatrice de OLY Be, Anna Stepanoff, CEO de WildCodeSchool, Philippine Dolbeau, fondatrice de NewSchool, Claude Terosier, fondatrice de Magic Makers, Marjolaine Grondin, CEO de Hellojam, Caroline Ramade, directrice de Paris Pionnières, Anne-Christelle Pérochon, CEO de BIM, Sergine Dupuy, co-fondatrice BeBoss, Isabelle Mashola, CEO Isahit, Marie Schneegans, founder Never Eat Alone, et Fanny Bouton, spécialiste des nouvelles technologies.

Jeudi 6 septembre, le réseau JFD Connect Club créé par Delphine Rémy-Boutang inaugurera un nouvel espace de networking à Paris, pour faciliter les échanges entre entrepreneuses du numérique.

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

3 commentaires

3 commentaires

luce44 5 septembre 2017 - 11:36

Il est temps que les média s’aperçoivent que les femmes existent dans l’économie, qu’elles entreprennent et investissent tous les secteurs y compris le numérique même si il leur est si hostile.

Répondre
Geraldine64 5 septembre 2017 - 13:30

Un peu triste qu’il n’y ait aucune femme racisée et que les Nouvelles News ne l’ait même pas remarqué. Les hommes non blancs étaient absents de la première photo, femmes non blanches sont invisibles dans la seconde. Les féministes qui sont supposé lutter contre les discriminations et toutes les formes d’oppression devraient être plus vigilantes, non?

Répondre
flo 5 septembre 2017 - 16:01

Qu’entendez-vous par « femme racisée » ? Et à partir de quel taux de mélanine peut-on être qualifiée de « racisée » ? Anna Stepanoff sur la photo, peut-être d’origine russe, est-elle comptée dans la catégorie des « racisées » ? Même question pour Mme Schneegans, sûrement d’origine allemande. Votre remarque est déconcertante… J’ajoute que les femmes à la peau noire représentent moins de 3% de la population (statistiques du CRAN), cela s’appelle une minorité. Qu’elles ne soient pas sur la photo est plus sûrement une question de probabilités que de racisme.

Répondre

Laisser un commentaire