Global Voices, média paritaire

par La rédaction

Global VoicesLa plate-forme internationale de billets d’actualité compte autant de signatures féminines que masculines. Le résultat d’une politique active de diversité.


 

C’est une voix pas comme les autres dans le monde des médias en ligne. Sur Global Voices, la moitié des contributeurs sont des contributrices.

Ce constat a été établi grâce à l’Open Gender Tracker, un outil élaboré par le journal britannique The Guardian pour comptabiliser, en fonction du genre, les signatures d’articles dans la presse.

Global Voices est une plate-forme qui regroupe des contributions de blogueurs et blogueuses du monde entier, en 25 langues (ici sa version française), sur un vaste champ de sujets d’actualité. Des contributions paritaires, donc : 764 femmes ont écrit 51% des articles du site.

C’est que Global Voice a mis en place depuis ses débuts en 2004, une politique active de diversité, explique au Guardian Solana Larsen, responsable éditoriale du site. Les éditeurs de la section Moyen Orient / Afrique du Nord, par exemple, invitent régulièrement par mail des contributrices à s’exprimer.

La plupart des auteurs d’articles sur Global Voices sont bénévoles. Mais ce n’est pas ce qui peut expliquer cette parité. Wikipédia peine à attirer des contributions féminines : l’encyclopédie participative en ligne ne comptait en 2012 que 13% de ses articles rédigés par des femmes, et s’est fixé pour objectif de doubler ce pourcentage d’ici 2015. Elle sait maintenant sur qui prendre exemple.

 

Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :

Une femme pour quatre hommes dans les JT

La couverture masculine de la critique littéraire

 

 

Partager cet article

2 commentaires

hic 13 mars 2013 - 10:00

Il me semble que en France la rédaction du monde est paritaire, et que celle de médiapart approche les 40% de femmes (j’ai compté, ils en sont à 38%).
Mais il faut voir aussi le contenu des articles. Si ce contenu est paritaire (même si je suppose que plus de femme entraine certainement un peu plus de parité dans les articles, je ne suis pas sure que ce soit suffisant).

Répondre
de profundis 13 mars 2013 - 16:54

« hic »
Il me semble que en France la rédaction du monde est paritaire, et que celle de médiapart approche les 40% de femmes (j’ai compté, ils en sont à 38%).
Mais il faut voir aussi le contenu des articles. Si ce contenu est paritaire (même si je suppose que plus de femme entraine certainement un peu plus de parité dans les articles, je ne suis pas sure que ce soit suffisant).

Certes il y a beaucoup de femmes journalistes mais pas de femmes chefs je crois

Répondre

Répondre à de profundis Annuler la réponse