Accueil Economie Google lâche 118 millions de dollars pour solder une affaire de discrimination sexiste

Google lâche 118 millions de dollars pour solder une affaire de discrimination sexiste

par Isabelle Germain

Pour mettre un terme à une procédure lancée en 2017, le géant de la Silicon Valley passe à la caisse… mais  « nie toutes les allégations. »

En 2017, d’anciennes salariées de Google avaient engagé une action collective en déposant une plainte contre leur ex-employeur. Elles estimaient que le moteur de recherche payait les femmes moins que les hommes sur des postes équivalents et qu’elles se voyaient attribuer des échelons moins élevés que des hommes à expériences et qualifications équivalentes… car l’entreprise se basait sur leurs salaires précédents.

Le ministère du travail des Etats-Unis avait alors engagé une enquête pour mesurer l’ampleur d’inégalités de rémunérations « systémiques » au détriment des femmes employées chez Google, ou encore « des preuves de discrimination très significative », et même « extrême ». Mais déjà Google se disait abasourdi.

Lire : ÉGALITÉ SALARIALE : GOOGLE SUR LE GRIL

Cinq ans plus tard, Google a accepté un accord et va verser 118 millions de dollars (plus de 112 millions d’euros) à 15.500 femmes employées. L’entreprise a aussi accepté une analyse de ses pratiques de recrutement et de rémunération par des tierces parties. Mais elle « nie toutes les allégations de la plainte et maintient que [le groupe] s’est pleinement conformé à toutes les lois, règles et réglementations applicables à tout moment » dit le texte de l’accord qui précise que les deux parties ont décidé de négocier afin d’«éviter les coûts de la poursuite d’une procédure, tout en garantissant une indemnisation pour les plaignants. »

L’accord concerne des employées ayant travaillé pour le moteur de recherche depuis septembre 2013. Mais Google refuse de reconnaître une quelconque faute. « Après près de cinq ans de procédures, les deux parties ont convenu que la résolution de l’affaire, sans aucune admission (de responsabilité) ni conclusion, était dans le meilleur intérêt de tous, et nous sommes très heureux d’avoir conclu cet accord », a indiqué un porte-parole de Google dimanche dans un message à l’AFP.

Il y a quelques mois, le département américain du Travail annonçait qu’Alphabet, la maison-mère de Google, avait accepté de payer 3,8 millions de dollars pour compenser les discriminations envers les femmes principalement et aussi les Asiatiques…. Et se livrait même à une petite déclaration d’auto-flagellation en prime : « Nous pensons que tout le monde devrait être payé en fonction de son travail et non de sa personne, et investir massivement pour rendre nos processus de recrutement et de rémunération justes et non faussés ».

Lire : DISCRIMINATION ENVERS LES FEMMES : GOOGLE DÉBOURSERA 3,8 MILLIONS DE DOLLARS

Lire aussi dans Les Nouvelles News

DISCRIMINATION SEXISTE ? NOUVELLE PROCÉDURE JUDICIAIRE CONTRE GOOGLE

CHANGEMENT D’ALGORITHMES CONTRE LE SEXISME CHEZ GOOGLE

LES FEMMES « PLUS OUVERTES À L’ESTHÉTIQUE QU’AUX IDÉES » : UN MANIFESTE SEXISTE EMBRASE GOOGLE

Pour soutenir l’info-égalité

LesNouvellesNews.fr est financé seulement par vos dons – défiscalisés à 66% (un don de 100€ vous coûte 33€)

JE FAIS UN DON

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

Laisser un commentaire