Accueil Eco & Social Hausse des salaires des cadres… surtout pour les hommes

Hausse des salaires des cadres… surtout pour les hommes

par Isabelle Germain

Le salaire médian des femmes ne bouge pas. L’écart se creuse avec celui des hommes.

Depuis le début de cette semaine, la presse économique le claironne : les salaires des cadres ont augmenté. Plusieurs études l’attestent, avec des chiffres légèrement différents mais une tendance certaine. D’abord le cabinet d’audit Deloitte annonce une augmentation de 2,8 % et le cabinet de recrutement de cadres Expectra de son côté compte 2,4 % de hausse. L’Apec (agence pour l’emploi des cadres) indique pour sa part que, « après six années de stagnation, la rémunération médiane des cadres est repartie à la hausse. À 50 k€ en 2018, elle augmente de 4 % par rapport à 2016. » Ces chiffres cachant de fortes disparités selon les secteurs d’activité, l’âge des cadres et leur sexe.

Apec. Enquête Situation professionnelle et rémunération des cadres 2019

Mais dans les trois études, ces hausses de salaire profitent avant tout aux hommes. Et la situation a même tendance à s’aggraver ces dernières années selon l’Apec : pour les femmes, le salaire médian est resté à 45 k€ en 2016, 2017, 2018 quand celui des hommes était de 50 en 2016 puis 52 en 2017 et 2018. Soit des écarts de 12 % puis 16 %…

« Pour l’ensemble des cadres du privé, la hausse de la rémunération de 4 % observée au cours des deux dernières années est donc totalement imputable à la progression de la rémunération des hommes (qui représentent plus de 6 cadres du privé sur 10)» précise l’Apec.

Deloitte évacue la question en constatant un écart de seulement 3 % et se veut confiant :  « on constate des pratiques d’augmentation légèrement supérieures pour les femmes (+0,7 pt) » Le cabinet estime que le problème devrait être résolu en 10 ans et compte sur « l’index de l’égalité salariale » pour résorber les écarts… Pas si évident, les critères de l’index peuvent laisser passer des écarts de salaires et d’augmentation importants (voir Egalité professionnelle : l’art de l’esquive se complique)  Un syndicat croit davantage à l’action de groupe qu’à l’index
(Voir Contre les discriminations, la CGT passe à la (class) action)

Lire aussi dans Les Nouvelles News

APRÈS LE G7, L’ÉMANCIPATION ÉCONOMIQUE DES FEMMES

Partager cet article

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

0 commenter

Laisser un commentaire