Accueil Politique Le Haut Conseil à l’Égalité prêt à s’installer

Le Haut Conseil à l’Égalité prêt à s’installer

par La rédaction

HCE logoLe successeur de l’Observatoire de la parité siégera pour la première fois mardi 8 janvier. Les noms de certains de ses membres – Bachelot, Taddeï, Grésy, Ballarin, Germain… – ont déjà filtré. Ajout 8 janvier : parution de l’arrêté portant nomination.


 

Le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes débutera ses travaux mardi prochain, 8 janvier, à l’Hôtel de Matignon. Le décret portant sa création a été présenté jeudi 3 décembre en Conseil des ministres – et publié le 5 janvier au Journal Officiel. Comme cela avait été annoncé lors du Comité interministériel aux Droits des femmes, le 30 novembre, cette instance reprendra les missions de l’actuel Observatoire de la parité qui, « limité à la parité en politique, n’est plus adapté à la nouvelle dimension prise par la politique des droits des femmes ». Le Haut Conseil de l’Égalité entre les femmes et les hommes intégrera également la Commission nationale contre les violences envers les femmes et celle sur l’image des femmes dans les médias.

« Totalement paritaire »

Ce Haut Conseil sera présidé par l’ancienne députée PS Danielle Bousquet. Ce qui était déjà prévu depuis que Najat Vallaud-Belkacem lui avait confié, l’été dernier, la mission de repenser l’Observatoire de la parité. La nouvelle instance sera chargée « d’animer le débat public sur la politique des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes et d’évaluer l’application des lois en matière d’égalité. » Elle sera « totalement paritaire » a précisé la ministre des Droits des femmes, vendredi matin sur Europe 1, en s’amusant du fait que « cette fois ci, c’était des hommes qu’il fallait trouver, et il y avait un petit problème de vivier ». Et en confirmant les noms de deux de ses membres, les plus médiatiques : l’ancienne ministre (et actuelle chroniqueuse télé) Roselyne Bachelot, et l’homme de télévision Frédéric Taddeï… qui s’est récemment illustré en déroulant le tapis rouge au proxénète Dodo la Saumure… Jusque là il était membre de la Commission sur l’image des femmes dans les médias.

Indépendance

Pour nos lecteurs et lectrices qui se poseraient des questions légitimes sur la compatibilité entre la direction des Nouvelles NEWS et ma présence parmi les PQ (oui : Personnalités Qualifiées) du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes, je m’explique. Ce conseil a pour mission d’évaluer les politiques publiques et animer le débat sur les questions d’égalité. C’est ce que nous faisons aux Nouvelles NEWS. Je ne renonce en rien à mon indépendance de journaliste, je ne brigue aucun mandat politique et nous ne sommes pas rémunérés pour siéger à ce Haut Conseil (article 11).
Isabelle Germain

Selon nos informations, l’incontournable Brigitte Grésy ainsi que le président de l’Observatoire de la parentalité en entreprise, Jérôme Ballarin, qui siégeaient déjà à l’Observatoire de la parité, rempileront au sein du Haut Conseil. Tout comme le député UMP Guy Geoffroy, qui avait travaillé avec Danielle Bousquet sur la loi contre les violences conjugales ou sur la prostitution. L’universitaire Marlène Coulomb-Gully, coordinatrice en France du Projet mondial de monitorage des médias en 2010 et la fondatrice des Nouvelles NEWS Isabelle Germain ont été appelées à y siéger. Par rapport à feu l’Observatoire de la parité, la nouvelle instance sera davantage ouverte aux élus locaux et à la société civile. Un vœu formulé par Danielle Bousquet dès l’été dernier. Elle comptera au total une soixantaine de membres.

Ajout 8 janvier : parution de l’arrêté portant nomination au Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes en lien ici. Il s’agit seulement des personnes nommées par arrêté du Premier ministre. Le Haut Conseil compte également des élus et des membres de droit.

Loi cadre sur les droits des femmes au mois de mai

Le Conseil des ministres du 3 janvier a aussi été l’occasion pour le gouvernement de préciser que le projet de loi-cadre relatif aux droits des femmes « sera présenté au mois de mai ». Jusqu’à présent, le texte était annoncé pour « le premier semestre 2013 », sans plus de précision. Cette loi cadre devrait notamment s’attaquer aux inégalités professionnelles – en prenant en compte les questions de précarité, de temps partiel et des congés parentaux. Mais elle pourrait inclure d’autres volets abordés lors du Comité interministériel du 30 novembre.

 

A VOUS DE JOUER

o Vous appréciez nos articles ?
o Vous voulez partager l’information pour que tout le monde ouvre les yeux sur l’inégalité des sexes ?
o Vous considérez que l’égalité dans les médias est la mère de toutes les batailles pour l’égalité ?
o Vous savez qu’un journal indépendant et de qualité doit employer des journalistes professionnels ?
Si vous avez répondu oui à une de ces quatre questions, faites un don pour financer l’information. Ce don est défiscalisé à 66 %. (Un don de 50 € vous coûte en réalité 17 €)

JE FAIS UN DON

19 commentaires

Karine 7 janvier 2013 - 09:04

Bravo pour votre nomination au Haut Conseil de l’Egalité!
Tous mes voeux de réussite pour 2013 pour vous-même et pour Les Nouvelles News!

Répondre
Codil 7 janvier 2013 - 09:19

Je me joins à Karinele pour adresser toutes mes félicitations a la fondatrice des nouvelles news pour cette nomination et forme des vœux de bonne santé, de prospérité et de succès à cette belle et utile entreprise

Répondre
Vio 7 janvier 2013 - 11:03

Pourquoi cet homme qui défend la prostitution au cours de plusieurs de ses émissions sans laisser la parole aux abolitionnistes s’intéresse-t-il à l’égalité homme-femme ? Que veut-il ? Et comment en arrive-t-on à l’inviter à siéger dans cette instance ?

Répondre
anniebatlle 7 janvier 2013 - 11:16

Une voix claire, franche, directe, pleine d’intelligence et d’humour, et de conviction, quelle chance!

Répondre
isabelle germain 7 janvier 2013 - 11:27

Vous me flattez 🙂 l’égalité hommes /femmes n’est pas un sujet consensuel malgré certains discours. Comptez sur moi pour ne rien laisser passer. j’y mettrai les formes mais, sur le fond, je ne laisserai passer le diable dans aucun détail 🙂

Répondre
Eugénie 7 janvier 2013 - 12:19

« isabelle germain »
Vous me flattez 🙂 l’égalité hommes /femmes n’est pas un sujet consensuel malgré certains discours. Comptez sur moi pour ne rien laisser passer. j’y mettrai les formes mais, sur le fond, je ne laisserai passer le diable dans aucun détail 🙂

Bravo Isabelle ! pour sur qu’on peut compter sur toi et ton bel engagement!!!eugénie

Répondre
danielle 7 janvier 2013 - 13:11

Félicitations Isabelle, cependant je mettrai un bémol à mon enthousiasme : pourquoi ce Haut Conseil de l’Egalité invite t-il des personnages tel que Taddeï ? louable est la composition paritaire de cette instance mais n’y a til pas d’hommes compétents et engagés pour défendre et servir une société juste et équitable pour toutes-s ? On peut sérieusement douter de la place qu’un tel individu va prendre auprès de ce conseil…pour quels conseils ? Cette nomination ne serait-elle pas le fruit d’un lobbyisme influent et machiste ? Y verrons nous Patrick Jean qui a mon avis est plus que légitime, du fait de son engagement politique sur les questions de genre ?
Vous avez toute ma confiance

Répondre
claire44 7 janvier 2013 - 14:07

Bravo et félicitations à Isabelle Germain.
Je suis très heureuse que vous soyez membre de cette instance et portiez la voix des femmes dans les média. Félicitations. je lis avec beaucoup d’interêt les nouvelles news très documentées.
Nous comptons sur vous pour promouvoir l’égalité femmes-hommes et être sans concessions.
Tous mes voeux de succès pour cette année

Répondre
2411 7 janvier 2013 - 16:34

Enfin une vraie reconnaissance pour un travail d’information essentiel et utile de grande qualité!!
Merci Isabelle voilà une reconnaissance juste !

Très amicalement

Répondre
Jean GABARD 7 janvier 2013 - 17:11

le Haut Conseil à l’Egalité a du pain sur la planche
et d’abord si on parle d’égalité pourquoi parler uniquement des violences faites aux femmes et pas des violences faites aux hommes ?

Répondre
Moulin 7 janvier 2013 - 17:48

Tant qu’à faire, pourquoi ne pas avoir proposé Dédé la Saumure.
Tadéi c’est du « foutage de gueule » on nous prend vraiment pour des quiches.
Tadéi c’est essayé de nous faire comprendre que nous devons rester à notre place, à la cuisine avec les gosses ou à temps partiel imposé à la caisse d’un super marché.
Devant une telle provocation (tadéi)j’espère que les femmes nommées feront subir les pires violences à ce coq prétentieux qui nous a gravement insulté et ne s’est toujours pas excusé.

Répondre
hic 7 janvier 2013 - 18:12

Y’aura moyen d’avoir des comptes rendus des discussions, ou ce sera top secret?

Répondre
isabelle germain 7 janvier 2013 - 20:36

« hic »
Y’aura moyen d’avoir des comptes rendus des discussions, ou ce sera top secret?

je le saurai demain 🙂

Répondre
Louisele 8 janvier 2013 - 00:06

On compte sur toi !!

Répondre
Lili 8 janvier 2013 - 08:47

« Moulin »
Tant qu’à faire, pourquoi ne pas avoir proposé Dédé la Saumure.
Tadéi c’est du « foutage de gueule » on nous prend vraiment pour des quiches.
Tadéi c’est essayé de nous faire comprendre que nous devons rester à notre place, à la cuisine avec les gosses ou à temps partiel imposé à la caisse d’un super marché.
Devant une telle provocation (tadéi)j’espère que les femmes nommées feront subir les pires violences à ce coq prétentieux qui nous a gravement insulté et ne s’est toujours pas excusé.

Il me semble que l’émission de Taddéi est quand même celle qui a les invités les plus paritaires du service public, et à part l’invitation de Dédé la Saumure je n’ai pas vu que ses émissions et son propre positionnement ait été particulièrement sexiste.

Et puis un Haut Conseil à l’Egalité c’est aussi un lieu où peuvent s’exprimer des personnalités au point de vue différent non? Les représentant-e-s féministes étant bien présents, il va y avoir du débat et cela permettra de faire avancer les choses !!!

Répondre
Danielelamorue. 8 janvier 2013 - 17:24

Taddei est très très loin de la parité dans ses émissions et cela ne le gêne pas. Je ne vois pas en quoi il peut être habilité à traiter ce sujet.!!!! Son interview de dodo la saumure était nulle. Oui Patrick Jean ,OK. y a t il des hommes féministes,si oui, ou? La parité est bafouée partout. Faut il se l’imposer à tout prix? Je ne crois paś

Répondre
hic 8 janvier 2013 - 20:49

« Danielelamorue. »
Taddei est très très loin de la parité dans ses émissions et cela ne le gêne pas. Je ne vois pas en quoi il peut être habilité à traiter ce sujet.!!!! Son interview de dodo la saumure était nulle. Oui Patrick Jean ,OK. y a t il des hommes féministes,si oui, ou? La parité est bafouée partout. Faut il se l’imposer à tout prix? Je ne crois paś

Sur la discrimination positive en faveur des hommes non-féministes(à apparemment non-compétents en plus) à ce haut conseil (un non-sens dans une situation pareille d’inégalités structurelles en défaveur des femmes), et la nomination de Taddeï, un billet de blog:
http://sandrine70.wordpress.com/2013/01/08/nomination-du-haut-conseil-a-legalite/

Répondre
vdf 9 janvier 2013 - 09:04

venir

Répondre
Moulin 9 janvier 2013 - 17:18

« Lili »

« Moulin »
Tant qu’à faire, pourquoi ne pas avoir proposé Dédé la Saumure.
Tadéi c’est du « foutage de gueule » on nous prend vraiment pour des quiches.
Tadéi c’est essayé de nous faire comprendre que nous devons rester à notre place, à la cuisine avec les gosses ou à temps partiel imposé à la caisse d’un super marché.
Devant une telle provocation (tadéi)j’espère que les femmes nommées feront subir les pires violences à ce coq prétentieux qui nous a gravement insulté et ne s’est toujours pas excusé.

Il me semble que l’émission de Taddéi est quand même celle qui a les invités les plus paritaires du service public, et à part l’invitation de Dédé la Saumure je n’ai pas vu que ses émissions et son propre positionnement ait été particulièrement sexiste.

Et puis un Haut Conseil à l’Egalité c’est aussi un lieu où peuvent s’exprimer des personnalités au point de vue différent non? Les représentant-e-s féministes étant bien présents, il va y avoir du débat et cela permettra de faire avancer les choses !!!

Votre réponse : Naiveté de bon aloi ou langue bois ? Respectons le politiquement correcte svp,MDR, lol & co.
On a vu ce que ces soient disants dialogues ont donné pour le nucléaire par exemple.
Juste le droit aux dirigeants de dire, on a consulté toute les tendances.

Allez, un effort appelez cela de la démocratie participative.
Si vous n’avez pas vu de sexisme dans cette émission c’est que vous êtes miope, consultez au + vite.

Cordialement

Répondre

Laisser un commentaire