Hulot, l’écologie au masculin

par La rédaction

Le probable candidat à l’investiture EELV (Europe écologie – les Verts) pour la présidentielle, Nicolas Hulot ( il devrait annoncer sa candidature à la présidentielle courant avril, selon le Canard Enchaîné), vient d’être décoré de l’Epididyme d’or Mars 2011 par le blog Olympe plafond de verre.
L’épididyme, explique Olympe, est « une partie du système reproducteur de l’homme. C’est un petit organe accolé au testicule contenant un tube glandulaire pelotonné transportant les spermatozoïdes. Le prix est décerné chaque mois à un média ou une manifestation ayant dépassé le taux admissible de testostérone.
Qu’est-ce qui vaut à Nicolas Hulot cette distinction ? Son comité de veille écologique, « parlement d’idées ». Olympe y a compté 26 hommes et une femme.

Partager cet article

2 commentaires

Hypathie 31 mars 2011 - 21:34

Sa fondation s’appelle « Fondation Nicolas Hulot pour le nature et l’Homme » avec un petit n pour nature et un grantache pour homme, comme on dit dans les ressources humaines. Il est cohérent.

Répondre
Annie GH 4 avril 2011 - 08:54

Les « grandes consciences », de droite, de gauche et d’ailleurs, n’incluent pas nécessairement la gent féminine dans leurs palinodies !!!

Au fil du temps, je me suis fait ma liste noire, et hélas, la liste s’allonge…

Pour rien au monde, je ne voterais pour un candidat qui figurerait sur ma liste, même s’il représentait mon camp. Le vote blanc serait alors mon choix.

Répondre

Répondre à Hypathie Annuler la réponse